La Roumaine Laura Kövesi nommée à la tête du nouveau Parquet européen  

 
 

Partager cette page: 

Laura Codruţa Kövesi, candidate favorite du Parlement, deviendra le premier procureur en chef de l’UE.

Laura Codruta Kövesi © CC-BY Flickr/usembassyromania  

Sa nomination a été officiellement approuvée, le 16 octobre, par le président du Parlement européen David Sasoli et par les dirigeants des groupes politiques du Parlement.

À partir de 2020, Laura Kövesi dirigera le nouveau bureau du procureur européen, chargé d'enquêter sur la criminalité financière dans l'UE, comme la fraude à la TVA transfrontalière, le blanchiment de capitaux et la corruption.


Négociations depuis mars

En tant qu’ancienne responsable de l’unité roumaine chargée de la lutte contre la corruption, la Direction nationale anticorruption (DNA), spécialisée dans les poursuites et chargée d’enquêter sur les affaires de corruption au plus haut niveau, son travail a parfois entraîné des tensions.

Laura Kövesi était le choix du Parlement européen, mais les ministres de l'UE ont soutenu un autre candidat, jusqu'à récemment.


À propos du Bureau du procureur général européen

À l'heure actuelle, seules les autorités nationales peuvent enquêter sur des fraudes au détriment du budget de l'UE et engager des poursuites, mais leurs pouvoirs s'arrêtent aux frontières nationales.

Dans plusieurs résolutions, le Parlement européen a appelé à la création d'un organe européen, soulignant l'importance de garantir l'indépendance de ses procureurs. Le Parquet européen a été approuvé en 2017 et un accord a finalement été trouvé concernant la personne qui devrait le diriger en septembre 2019.

Jusqu'à présent, 22 États membres ont adhéré au Bureau du procureur général européen. Les cinq pays qui ne participent actuellement pas sont la Suède, la Hongrie, la Pologne, l’Irlande et le Danemark. Néanmoins, ils peuvent y adhérer à tout moment.



Le Parquet européen, qui doit être opérationnel fin 2020, sera basé au Luxembourg, tout comme la procureure générale et les procureurs de tous les pays participants.