Temps forts de la plénière : certificat Covid, Prix LUX, biodiversité 

 
 

Partager cette page: 

De retour à Strasbourg, les députés européens se sont, entre autres, prononcés sur le certificat numérique européen Covid et sur la nouvelle stratégie en faveur de la biodiversité.

Covid-19


Mercredi, le Parlement a donné son feu vert définitif au certificat numérique européen Covid.

Le texte devra à présent être formellement adopté par le Conseil. Lors d’un débat en amont du vote, les députés européens ont appelé les pays de l’UE à le mettre en œuvre d'ici le 1er juillet. Bien que le certificat soit largement considéré comme un outil pour restaurer la liberté de circulation, les députés ont souligné l'importance de sa conformité avec les droits des personnes.


Jeudi, le Parlement s’est prononcé pour la levée temporaire des brevets sur les vaccins contre le Covid-19. Selon eux, cela permettrait de renforcer l’accès mondial à des vaccins abordables et d'éviter les pénuries d’approvisionnement. Le vote intervient suite à un débat animé sur le sujet en mai dernier.

Biodiversité

Lors de la session plénière de juin 2021, le Parlement a adopté sa position sur la « Stratégie de l'UE pour la biodiversité à l'horizon 2030 : ramener la nature dans nos vies » afin de répondre à la crise actuelle de la biodiversité en Europe et dans le reste du monde. Les députés demandent à ce que 30% des surfaces terrestres et maritimes de l’UE soient protégées d’ici à 2030.

Prix LUX du public


Mercredi, le Président David Sassoli a remis le Prix LUX du public 2021 à L’Affaire Collective d'Alexander Nanau lors d’une cérémonie à Strasbourg. Le documentaire parle de la tragédie du Colectiv Club, une boîte de nuit de Bucarest dans laquelle 27 jeunes ont perdu la vie et 180 ont été blessés lors d’un incendie en 2015 et de la corruption dans le système de santé en Roumanie. Pour la première fois, le public a pu participer au vote.

État de droit


Le règlement liant le versement des fonds de l'UE au respect de l'État de droit par les pays de l'UE est en vigueur depuis le 1er janvier 2021. Jusqu'à présent, la Commission n'a présenté aucune mesure dans le cadre des nouvelles règles et doit encore finaliser les lignes directrices expliquant la façon dont la loi sera mise en application. Dans une résolution adoptée jeudi, les députés donnent deux semaines à la Commission pour remplir ses obligations ou le Parlement poursuivra la Commission pour inaction.

FSE+


Mardi, le Parlement a donné son feu vert final au principal outil européen pour investir dans les citoyens et dans la lutte contre les inégalités au cours des sept prochaines années. Le nouveau Fonds social européen+ mettra l'accent sur la lutte contre la pauvreté des enfants et le chômage des jeunes en Europe

L’Europe dans le monde

Le Parlement a également approuvé le nouveau programme « L’Europe dans le monde », qui investira 79,5 milliards d'euros dans le développement et la coopération internationale dans les pays voisins et au-delà d'ici 2027.




Biélorussie

Le 10 juin, le Parlement a appelé l'UE à condamner les personnes impliquées dans l'atterrissage forcé d'un avion à Minsk et dans la détention du journaliste biélorusse Roman Protasevich et de sa compagne Sofia Sapega. Les députés demandent au Conseil de sanctionner dès que possible les individus et entités biélorusses impliqués dans l'atterrissage forcé et les enlèvements.

Plans de relance

Les plans nationaux de relance qui utilisent les fonds de relance de l'UE devraient contribuer à la transition verte et à la transition numérique, stimuler la croissance et respecter les valeurs de l'UE, ont déclaré les députés dans une résolution jeudi.



Bien-être animal

En réponse à l'initiative citoyenne européenne « End the Cage Age », signée par 1,4 million de personnes à travers l'UE, les députés ont appelé la Commission à présenter une proposition visant à interdire l'élevage en cage dans l'UE d'ici 2027.



Soutien face à l'impact du Brexit

Les députés ont demandé que la réserve d'ajustement au Brexit d’un montant de 5 milliards d'euros soit mise à disposition des secteurs les plus touchés par le retrait du Royaume-Uni de l'UE tels que la pêche et les PME.