Avenir de l’Europe : les citoyens parlent d’économie, d’emploi et d’éducation à Strasbourg 

 
 

Partager cette page: 

Le premier des quatre panels de citoyens européens s’est réuni à Strasbourg du 17 au 19 septembre pour discuter d’économie, d’éducation, de culture et de révolution numérique.

200 citoyens se sont réunis au Parlement européen à Strasbourg pour le lancement des réunions des panels de citoyens européens dans le cadre de la Conférence sur l’avenir de l’UE.

Les membres du panel, sélectionnés de façon aléatoire pour représenter la diversité de l’UE, ont travaillé sur un large éventail de sujets tels que l’économie, l’emploi, la justice sociale, l’éducation, la culture, la jeunesse, les sports et la transformation numérique.

Prenant la parole pour souhaiter la bienvenue à tous les participants, le député Guy Verhofstadt, co-président du comité exécutif de la Conférence, a souligné la nature historique de cet événement : « C’est la première fois que des politiques européennes vont être élaborées non pas pour les citoyens européens mais par les citoyens européens. Jamais aucune expérience démocratique de ce genre n’avait été organisée à un niveau paneuropéen et transnational. »

Les réunions ont alterné entre délibérations en petits groupes et discussions réunissant tous les membres présents dans l'hémicycle du Parlement. Des experts dans les différents domaines ont partagé leurs points de vue sur les principaux développements et défis.

Au cours de sa première session (il y en aura trois au total), le panel a défini cinq thèmes qui seront examinés plus en profondeur lors des réunions suivantes :

  • Travailler en Europe
  • Une économie pour l’avenir
  • Une société juste
  • Apprendre en Europe
  • Une transformation numérique éthique et sûre


Chaque thème a été divisé en sous-thèmes. Au cours des prochaines sessions, les membres du panel seront répartis en plusieurs groupes afin de se consacrer à chacun d’entre eux.


Le panel a également choisi ses 20 représentants pour la plénière de la Conférence durant laquelle ils présenteront les conclusions de leur travail et débattront avec des représentants des institutions de l'UE et des parlements nationaux.


Les participants se sont montrés heureux d’avoir l’occasion de parler des problèmes auxquels l'UE est confrontée.

Claudia, une adolescente italienne, a déclaré : « C'est très intéressant. Je ne connaissais pas grand chose à la politique et à l'économie, mais je suis très heureuse d'être ici, de rencontrer des gens de cultures différentes et de discuter de tout un éventail de problèmes différents ».


Eduardo d'Espagne a déclaré : « Ça a été une expérience incroyable. Je ne savais pas à quoi m'attendre, mais je n’aurais jamais pu imaginer quelque chose comme ça. J'aurais aimé pouvoir le faire il y a 20 ans. »


La deuxième session se déroulera en ligne du 5 au 7 novembre, tandis que le panel se retrouvera du 3 au 5 décembre à Dublin pour la troisième et dernière session.

Les autres panels de citoyens européens commenceront leurs travaux les weekends à venir. Le deuxième panel, qui se concentre sur la démocratie, les valeurs et les droits de l’UE, l'état de droit et la sécurité de l'UE, se réunira du 24 au 26 septembre.

Apprenez-en plus sur la première réunion du premier panel de citoyens européens dans notre vidéo.