Prix Sakharov 2021 : les finalistes sont... 

Mis à jour le: 
 
Créé le:   
 

Partager cette page: 

Les finalistes du Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit du Parlement européen sont les femmes afghanes, Jeanine Áñez et Alexei Navalny.  

Les finalistes du Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit du Parlement européen de cette année sont les femmes afghanes, Jeanine Áñez et Alexei Navalny.

Découvrez les trois finalistes au Prix Sakharov 2021, choisis conjointement par les commissions des affaires étrangères et du développement :


  • Les femmes afghanes, représentées par 11 défenseuses des droits de l'Homme
  • Jeanine Áñez, femme politique bolivienne
  • Alexei Navalny, activiste russe et prisonnier politique


Les femmes afghanes

 

Sous l'ancien régime taliban, les femmes étaient soumises à de mariages et à des tests de virginité forcés, souffraient d'un taux de mortalité maternelle élevée, d'un faible niveau d'alphabétisation et ne pouvaient pas voyager sans être accompagnées par un homme. Suite à la reprise de pouvoir par les talibans, les femmes sont à nouveau exclues du gouvernement et de l'éducation et leurs droits et libertés sont menacés. Les femmes choisies pour représenter toutes les autres et nommées pour leur combat pour l'égalité et les droits de l'Homme sont :


  • Shaharzad Akbar, présidente de la Commission afghane indépendante des droits de l'Homme (AIHRC)
  • Mary Akrami, responsable du Réseau des femmes afghanes
  • Zarifa Ghafari, maire de Maidan Shar depuis 2018
  • Palwasha Hassan, militante et directrice de l'AWEC (Afghan Women Educational Centre)
  • Freshta Karim, fondatrice d'une bibliothèque mobile et défenseure de l'éducation et de l'apprentissage
  • Sahraa Karimi, première femme présidente de la société cinématographique d'État afghane
  • Metra Mehran, défenseure de l'autonomisation et de l'éducation des femmes et co-fondatrice du mouvement Perspectives féminines
  • Horia Mosadiq, militante des droits de l'Homme et des droits des femmes
  • Sima Samar, défenseure des droits de l'Homme, ancienne ministre des Affaires féminines et ancienne présidente de la Commission afghane indépendante des droits de l’Homme
  • Habiba Sarabi, membre de l'équipe de négociation de la République islamique d'Afghanistan
  • Anisa Shaheed, journaliste politique



Jeanine Áñez

 

Jeanine Áñez est une femme politique bolivienne, devenue présidente par intérim en novembre 2019, suite à une fraude électorale présumée du président sortant Evo Morales. En novembre 2020, après des élections libres et équitables, le transfert de pouvoir s’est opéré de façon pacifique. Cependant, le 13 mars 2021, elle est arrêtée pour « terrorisme, sédition et complot ». Accusée d'avoir fomenté un coup d'État contre Morales, elle est depuis emprisonnée.

Alexei Navalny

Alexei Navalny est un homme politique de l'opposition russe, un militant anti-corruption et un adversaire politique majeur du président Poutine. Remarqué grâce à son blog LiveJournal, YouTube et Twitter, où il compte des millions de followers, il s'est fait connaître sur la scène internationale en organisant des manifestations, en se présentant aux élections et en appelant à des réformes contre la corruption en Russie, le président Vladimir Poutine et son gouvernement. Il fut empoisonné en août 2020, lors d'un voyage en Sibérie. Il passa ensuite des mois à se rétablir à Berlin, mais rentra à Moscou en janvier 2021 où il fut arrêté. En février, il a été condamné à 2 ans et demi de prison. Désormais incarcéré dans une colonie pénitentiaire de haute sécurité, il a entamé une grève de la faim de 23 jours en avril pour protester contre le manque de soins médicaux. En juin 2021, un tribunal russe a interdit les bureaux du réseau régional de Navalny et sa Fondation anti-corruption.

Le Prix Sakharov

Le Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit, nommé d’après le physicien soviétique et dissident politique Andrei Sakharov, est décerné chaque année par le Parlement européen. Il fut lancé en 1988 pour honorer les personnes et les organisations qui défendent les droits de l’Homme et les libertés fondamentales. Le lauréat du Prix Sakharov se voit remettre un certificat ainsi que la somme de 50 000 euros. L’année dernière, le Prix a été remis à l’opposition démocratique en Biélorussie pour sa lutte pour la démocratie dans le pays.


Prochaines étapes


  • 20 octobre: Le Président du Parlement et les chefs de groupes politiques choisissent le lauréat
  • 15 décembre: Cérémonie de remise du Prix Sakharov à Strasbourg