Partager cette page: 

Les émissions de CO2 provenant de l'aviation internationale ont doublé au cours des 20 dernières années. Qu'en est-il du transport maritime ? Apprenez-en plus dans notre infographie.

À cause de la croissance record du trafic, due à l’augmentation considérable du nombre de passagers et du volume des échanges commerciaux, l’aviation et les transports maritimes internationaux sont la source d’émission à la croissance la plus rapide. Ils représentent chacun moins de 3,5% des émissions totales de gaz à effet de serre de l’Union européenne. Ces secteurs n’ont que récemment été inclus dans les efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre, tant au niveau européen que mondial.

Dans une résolution adoptée avant la COP25 (sommet sur le climat), le Parlement européen a appelé à plus d'ambition dans la réduction des émissions de l'aviation et du transport maritime, par exemple en renforçant les mesures fondées sur le marché dont l’objectif est de réduire les émissions de gaz à effet de serre.


Sources d'émissions de gaz à effet de serre à croissance la plus rapide

Les émissions provenant de l'aviation internationale et du transport maritime ont respectivement augmenté de près de 130% et 32% au cours des 20 dernières années. Il s’agit de la croissance la plus rapide de l’ensemble du secteur des transports, seul secteur dans lequel les émissions ont augmenté depuis 1990.

En 2050, malgré les améliorations en matière de consommation de carburant, les émissions provenant des avions devraient être 7 à 10 fois supérieures aux niveaux de 1990, tandis que les émissions des navires devraient augmenter de 50 à 250%.

Agrandir l'image: Infographie sur l'évolution des émissions de gaz à effet de serre par secteur, y compris l'aviation et le transport maritime 
Infographie sur l'évolution des émissions de gaz à effet de serre par secteur, y compris l'aviation et le transport maritime        
Évolution des émissions de gaz à effet de serre par secteur, y compris l'aviation et le transport maritime  

Trafic aérien et maritime en hausse

Les émissions de gaz à effet de serre provenant de l'aviation et du transport maritime ont largement augmenté en raison de la croissance du trafic. Le nombre de passagers aériens dans l'UE a triplé depuis 1993 et ​​le volume du commerce maritime international a également augmenté de manière considérable au cours des deux dernières décennies.

Les préoccupations environnementales pourraient inciter davantage de voyageurs à être conscients de l'empreinte carbone de leur mode de transport. Selon un sondage Eurobaromètre, à peine un peu plus d’un Européen sur dix dit y prêter attention.

Découvrez la quantité de CO2 émise lors de votre vol.


Que fait l’UE pour réduire les émissions provenant de l'aviation et du transport maritime ?


À travers son système d'échange de quotas d'émission, l'Union européenne a pris des mesures pour réduire les émissions provenant des transports aériens. Le Parlement souhaite maintenant y inclure le secteur maritime. Actuellement, en vertu des règles européennes et mondiales, les propriétaires de grands navires sont tenus de fournir des informations relatives à leurs émissions de CO2 et à leur consommation de carburant. L'UE collabore également avec l'Organisation de l'aviation civile internationale pour mettre en œuvre une mesure fondée sur le marché, baptisée Corsia, permettant aux compagnies aériennes de compenser leurs émissions en investissant dans des projets écologiques telles que la plantation d'arbres.