Élections européennes 2019 : taux de participation au plus haut depuis 20 ans 

 
 

Partager cette page: 

Si les citoyens européens se sont fortement mobilisés, les députés doivent désormais finaliser les groupes politiques et choisir le prochain président de la Commission européenne.

Résultats au 19 juin 

Taux de participation

Cette année, plus de 50% des citoyens de l'Union européenne ayant le droit de vote se sont exprimés à l’occasion des élections européennes. C’est le taux de participation le plus élevé en 20 ans et le premier depuis les premières élections directes de 1979 à avoir augmenté.

Revivez la nuit des élections sur notre blog en direct.

Résultats

Pour l’instant, les résultats définitifs sont disponibles pour la Croatie, Chypre, la Tchéquie, la Finlande, la France, l'Allemagne et la Slovaquie. Il existe des estimations nationales pour l'Irlande et le Royaume-Uni et les résultats sont provisoires pour les autres pays. Ainsi, la projection de notre image ci-dessus est une estimation susceptible d’évoluer dans les prochaines heures.

Notre site actualise les résultats à mesure que de nouvelles données sont disponibles.

Groupes politiques

Une fois les élections terminées, les députés européens nouvellement élus doivent réfléchir au groupe politique qu'ils souhaitent rejoindre ou former au sein du Parlement européen. Les groupes sont composés de membres de différents pays partageant des affinités politiques.

En se regroupant en groupes politiques, les députés seront plus influants et bénéficieront d’un temps de parole plus important. Pour former un groupe politique, il faut 25 députés d'au moins 7 États membres.

Consultez notre FAQ pour plus d'informations sur les groupes politiques.

Les candidats têtes de liste

Les partis politiques ont présenté leurs candidats au poste de président de la Commission européenne. Le candidat tête de liste désigné par le Conseil, et capable d'obtenir la majorité au Parlement, sera élu président de la Commission européenne après l’accord du nouveau Parlement européen.

Les candidats têtes de liste sont parfois désignés par le terme allemand « spitzenkandidaten ». Ce système a été utilisé pour la première fois en 2014 pour élire l'actuel président de la Commission Jean-Claude Juncker.

Sur base des résultats des élections, les candidats têtes de liste vont maintenant essayer de former une majorité au Parlement pour appuyer leur candidature. Dans le même temps, le mardi 28 mai, les chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne se réuniront à Bruxelles pour un sommet. Ils discuteront des résultats des élections afin d’entamer le processus de nomination du président de la Commission européenne, ainsi que des présidents des autres institutions européennes.