Fonds européen d'ajustement à la mondialisation : accroître l’aide aux travailleurs licenciés  

Mis à jour le: 
 
Créé le:   
 

Partager cette page: 

Le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation soutient les travailleurs licenciés à cause de la mondialistation  

Le Parlement a mis à jour le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation afin de le rendre plus accessible et plus réactif. Apprenez-en plus dans notre vidéo.

Le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation, crée en 2006, est un des programmes de l’Union européenne. Il a pour objectif de lutter contre le chômage et de soutenir les travailleurs licenciés suite à de grands chamboulements dans le commerce mondial (causés par la mondialisation), suite à la crise financière et économique ou à des crises majeures comme la pandémie de Covid-19.


Il s’agit d’un programme solidaire d’urgence et d’un instrument financier spécial qui cofinance des projets visant à aider les travailleurs à retrouver un emploi ou à créer leur propre entreprise.

Les travailleurs doivent répondre à certaines conditions pour pouvoir bénéficier de ce fonds.

Découvrez ce que fait l’Union européenne pour maîtriser la mondialisation.

Rendre le Fonds plus accessible et plus réactif

Les députés ont obtenu les modifications suivantes du Fonds :  
  • Seuil de demandes d’aide abaissé à 200 travailleurs licenciés (contre 500 auparavant) 
  • Possibilité de solliciter un investissement ponctuel de 22 000 € pour créer une entreprise ou financer des rachats par des salariés 
  • Allocation de garde d’enfants pour les éducateurs lorsqu’ils suivent une formation ou recherchent un emploi 

Le Fonds, géré par les autorités nationales et régionales ne cofinance ni les pensions ni les allocations chômage.


Contexte

 

Le 16 janvier, les députés réunis en session plénière ont voté en faveur de la réforme du fonds à partir de 2020. L’objectif était d’accroître l’assistance aux travailleurs en cas de grands changements structurels liés à la numérisation, à l’automatisation et à la transition vers une économie à faible intensité de carbone.

Après avoir négocié avec succès les modifications du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation avec le Conseil en décembre 2020, les députés ont adopté le règlement lors de la plénière d'avril 2021.