Portraits des nominés au prix Sakharov 2013  

 
 

Partager cette page: 

Les dix nominés au Prix Sakharov 2013 ont été annoncés le 16 septembre 2013.  

Une jeune pakistanaise héroïque, un protestataire turc, des prisonniers politiques de Biélorussie, de Russie et d'Éthiopie, la chaîne CNN et Edward Snowden pour son implication dans l'affaire très médiatisée de la NSA: voici les nominés du Prix Sakharov 2013. Ils ont été présentés le 16 septembre par les commissions des affaires étrangères et du développement et par la sous-commission des droits de l'homme. Le lauréat sera choisi en octobre.

Malala Yousafzai

Malala Yousafzai avait 11 ans en 2009 lorsqu'elle a débuté son combat au Pakistan, dans la vallée de Swat, où les talibans interdisaient aux filles d'aller à l'école. Elle tient alors un blog et devient rapidement une voix importante contre de tels abus. Des talibans armés ont tenté de l'assassiner en octobre 2012.


Edward Snowden

L'expert en informatique Edward Snowden a été accusé d'espionnage aux États-Unis après avoir divulgué des informations sur la surveillance de masse de la NSA. Il a obtenu l'asile temporaire en Russie.


Reeyot Alemu et Eskinder Nega

Ces journalistes éthiopiens ont été emprisonnés en 2012, accusés de terrorisme pour avoir critiqué le gouvernement.


Ales Bialatski, Eduard Lobau et Mykola Statkevich représentent tous les prisonniers politiques biélorusses. En prison depuis 2010, ils ont protesté contre la réélection "frauduleuse" du Président Lukashenko.


Mikhail Khodorkovsky

Cet homme d'affaires russe a été condamné en 2005 à neuf ans de prison pour avoir demandé au Président Poutine de rendre des comptes concernant la corruption dans son pays. En 2010, sa condamnation a été prolongée jusqu'en 2017.


Les "hommes debout"

Erdem Gündüz a été le premier homme à rester debout et à regarder droit devant lui lors des manifestations de la place Taskim à Istanbul. Rejoint ensuite par d'autres, il a fait de ce geste le symbole du mouvement pacifique pour les droits de l'homme et les libertés.


Le CNN Freedom Project: "mettre fin à l'esclavage moderne"

Cette campagne médiatique mondiale contre le commerce des esclaves, la traite des êtres humains ainsi que le travail forcé et le travail des enfants a diffusé plus de 400 rapports depuis 2011, soulignant les souffrances des victimes dans le monde entier.


Ces candidats ont tous été nominés par des députés européens ou des groupes politiques. Retrouvez tous les détails dans le menu à droite.