Covid-19 : comment les pays de l'UE se serrent-ils les coudes ? 

 
 

Partager cette page: 

Des dons de respirateurs à l'accueil de patients en état critique, les pays de l’Union européenne font de leur mieux pour s'entraider durant cette crise.

La pandémie de coronavirus affecte l’Europe toute entière et l’Union européenne est déterminée à y faire face, unie. Le soutien entre pays de l'UE se traduit par des dons d’équipements médicaux essentiels, tels que des masques et des respirateurs, mais pas seulement. En effet, certains pays accueillent des malades venant de pays voisins gravement atteints par la maladie et contribuent au rapatriement de citoyens de l'UE qui, suite aux mesures prises, se sont retrouvés bloqués à l'étranger.

Chacun y met du sien. La France, par exemple, a fait don de masques à l’Italie tandis que l'Allemagne leur a prêté main forte en leur livrant du matériel médical. Des patients français, atteints du Covid-19 et ayant besoin de soins intensifs, ont été accueillis au Luxembourg. La Tchéquie, quant à elle, a envoyé des combinaisons de protection à l'Italie et à l'Espagne.


Les États membres travaillent aussi ensemble afin de rapatrier les Européens bloqués à l’étranger, soit plusieurs milliers de personnes depuis le début de la pandémie. Un passager sur trois n’est pas originaire du pays de l'Union européenne organisant le vol.


En parallèle, l'Union européenne finance la recherche afin de trouver des traitements et un vaccin contre le coronavirus, organise des achats groupés d'équipements essentiels et met 37 milliards d'euros à la disposition des pays de l'UE pour lutter contre le virus. Apprenez-en plus sur les autres mesures prises par l’Union européenne pour lutter contre le Covid-19.