Transformation numérique : importance, bénéfices et politiques de l'UE 

Mis à jour le: 
 
Créé le:   
 

Partager cette page: 

Découvrez comment l'UE contribue à façonner une transformation numérique bénéfique aux citoyens, aux entreprises et à l'environnement.

La transformation numérique est une des priorités de l'UE. Le Parlement européen contribue à façonner les politiques qui renforceront la réponse de l'Europe face aux nouvelles technologies numériques et qui offriront de nouvelles opportunités pour les entreprises et les consommateurs. Ces politiques soutiendront également la transition verte de l'UE et l'aideront à atteindre la neutralité climatique d'ici 2050. Elles soutiendront la formation numérique des travailleurs, contribueront à la numérisation des services publics, tout en garantissant le respect des valeurs et des droits fondamentaux.

En mai 2021, le Parlement a adopté un rapport sur l’avenir numérique de l’Europe, appelant la Commission européenne à s'attaquer davantage aux défis posés par la transition numérique et, en particulier, à tirer profit des opportunités créées par le marché unique numérique, à améliorer l'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) et à soutenir l'innovation et les compétences numériques.

Qu'est-ce que la transformation numérique ? 
  • La transformation numérique est l'intégration des technologies numériques par les entreprises et leur impact sur la société. 
  • Les plateformes numériques, l'Internet des objets, le cloud computing (l'informatique en nuage) et l'intelligence artificielle font partie des technologies qui affectent ... 
  • ... les secteurs tels que les transports, l'énergie, l'agroalimentaire, les télécommunications, les services financiers, la production industrielle et les soins de santé, ainsi que la vie des citoyens. 
  • Ces technologies pourraient aider à optimiser la production, réduire les émissions et les déchets, renforcer les avantages concurrentiels des entreprises et offrir de nouveaux services et produits aux consommateurs. 

Financer les priorités numériques de l'UE

 

Le numérique joue un rôle essentiel dans toutes les politiques de l'UE. La crise du Covid a mis en évidence la nécessité d’un plan de numérisation tourné vers l’avenir et bénéfique à la société et à la compétitivité sur le long terme.

Le plan de relance économique de l'UE exige que les États membres allouent au moins 20 % des 672,5 milliards d'euros de la Facilité pour la relance et la résilience à la transition numérique. Des programmes d'investissement tels qu’Horizon Europe (recherche et l'innovation) et le Mécanisme pour l'interconnexion en Europe (infrastructures) réservent également des montants importants aux avancées numériques.

 

Programme Europe numérique

 

En avril 2021, le Parlement a adopté le programme pour une Europe numérique 2021-2027, le premier instrument financier de l'UE entièrement dédié à la transformation numérique. Le programme vise à accélérer le déploiement de technologies numériques afin de contribuer à stimuler la compétitivité et la transition verte, ainsi qu'à affirmer la souveraineté numérique de l'Europe.

Au total, 7,6 milliards d'euros seront investis dans cinq domaines : 2,2 milliards d'euros pour le calcul intensif, 2,1 milliards d'euros pour l'intelligence artificielle, 1,6 milliard d'euros pour la cybersécurité, 0,6 milliard d'euros pour les compétences numériques avancées et 1,1 milliard d'euros pour garantie une plus grande utilisation des technologies numériques à travers l'économie et la société.

 

Economie des plateformes

 

Les plateformes en ligne sont une partie importante de l'économie et de la vie quotidienne des citoyens. Elles offrent de nombreuses opportunités mais posent également certains défis. L'UE travaille sur une nouvelle législation sur les services numériques, visant à favoriser la compétitivité, l'innovation et la croissance, tout en renforçant la sécurité en ligne, en s'attaquant aux contenus illégaux et en garantissant la protection de la liberté d'expression, de la liberté de la presse et de la démocratie.

Apprenez-en plus sur la façon dont l'UE veut réglementer l'économie des plateformes.

 

Cybersécurité

 

Alors que le numérique et le physique sont de plus en plus étroitement liés, de nouveaux dangers apparaissent, rendant la cybersécurité cruciale pour des domaines allant de la sécurité des consommateurs en ligne au bon fonctionnement des hôpitaux. Les députés ont récemment demandé des capacités européennes de cyberdéfense communes et travaillent pour garantir un niveau commun élevé de cybersécurité dans l'UE.

Le Parlement a également adopté des règles sur un nouveau centre européen de cybersécurité et d'autres visant à empêcher la diffusion de contenus terroristes en ligne.

Apprenez-en plus sur l'importance de la cybersécurité et sur les cyberattaques principales et émergentes en 2021 (infographie)

 

Intelligence artificielle et stratégie des données

 

L'intelligence artificielle (IA) pourrait bénéficier aux citoyens en améliorant les soins de santé, en rendant les voitures plus sûres et en offrant des services sur mesure. Elle est capable d’améliorer les processus de production et d’offrir un avantage concurrentiel aux entreprises européennes, y compris dans les secteurs où les entreprises de l'UE occupent déjà des positions fortes, tels que l'économie verte et circulaire, la machinerie, l'agriculture et le tourisme.

Pour s'assurer que l'Europe tire parti du potentiel de l'IA, les députés ont insisté sur la nécessité d'une législation sur l'IA centrée sur l'humain, visant à établir un cadre digne de confiance, qui fixe des normes éthiques, qui soutienne l'emploi, aide à construire une « IA made in Europe » compétitive et influence les normes mondiales. La Commission européenne a présenté sa proposition de règlement sur l'IA le 21 avril 2021.

En savoir plus sur la façon dont les députés européens veulent réglementer l'IA et sur la façon dont ils veulent s'assurer que l'UE concilie les opportunités et les risques de l'IA pour exploiter le potentiel de la technologie.

Le succès du développement de l'IA en Europe dépend en grande partie du bon fonctionnement de la stratégie européenne sur les données. Le Parlement est conscient du potentiel que représentent les données industrielles et publiques pour les entreprises et les chercheurs de l'UE et a appelé à la création d’espaces de données européens, d’une infrastructure de mégadonnées et d’une législation qui contribuera à la fiabilité.

Que souhaite le Parlement pour la stratégie européenne des données ?

 

Compétences numériques et éducation

 

La pandémie de Covid-19 a démontré à quel point les compétences numériques sont importantes pour le travail et les interactions, mais elle a également révélé le déficit de compétences numériques et la nécessité d'accroître l'éducation numérique. Le Parlement souhaite que la stratégie européenne en matière de compétences garantisse que les citoyens et les entreprises puissent tirer pleinement parti des avancées technologiques.

42 %  ; des citoyens de l'UE manquent de compétences numériques de base

Partager cette citation: 

Un système fiscal juste et adapté à l'économie numérique

 

La plupart des règles fiscales ont été établies bien avant la naissance de l'économie numérique. Afin de réduire l'évasion fiscale et de rendre la fiscalité plus juste, les députés demandent un taux minimum d'imposition des sociétés au niveau mondial ainsi que de nouvelles règles fiscales qui permettraient de payer plus d'impôts là où la valeur est créée et non là où les taux d'imposition sont les plus bas.

 

Sur le même sujet :