Cancer du sein: plus de 90 000 femmes décèdent chaque année en Europe 

 
 

Partager cette page: 

Découvrez comment le Parlement européen s’attaque au problème du cancer du sein en Europe. La députée Daniel Aiuto, rapporteur sur le dossier, explique les principaux points à traiter.

Le cancer du sein est la première cause de mortalité chez les femmes âgées entre 35 et 59 ans en Europe. Chaque année, le mois d'octobre est consacré à la sensibilisation au cancer du sein afin de favoriser la prise de conscience, de comprendre l’importance du dépistage et des traitements contre ce qui est aujourd’hui le cancer le plus répandu chez la femme, tant dans les pays en voie de développement que dans les pays développés.

 

« L’obstacle majeur est le manque de financement, dû en grande partie à une longue période de crise, ce qui a augmenté la limite d’âge pour les dépistages gratuits (...) Souvent, des facteurs géographiques ou économiques empêchent d’avoir accès à un diagnostic précoce. C’est là que nous devons agir.  Les pays les plus désavantagés devraient avoir le même droit d’accès à ce type de soin que les pays du Nord de l’Europe par exemple, où cela est rendu plus simple », déclare Daniela Aiuto, députée italienne membre du groupe Europe de la liberté et de la démocratie, qui travaille actuellement sur un rapport sur le sujet.

 

Le cancer du sein peut affecter aussi bien la femme que l’homme, même si ces dernières restent 100 fois plus enclines à développer la maladie.

 

En 2013, dernière année pour laquelle des données complètes sont disponibles, près de 93 500 personnes sont décédées du cancer du sein dans l’Union européenne, parmi lesquelles moins de 1000 étaient des hommes. Au total, les décès de cancer du sein représentent 7,2% des morts par cancer.

Daniela Aiuto  

Le Parlement européen sur le cancer du sein

 

Au fil des années, le Parlement européen a adopté des résolutions sur le cancer du sein, comme en 2003 et en 2006.

 

En 2010, le Parlement a renforcé l’engagement de l’UE dans la lutte contre le cancer du sein en s’assurant de la mise en place de programmes de dépistage, de la création d’une unité spécialisée en médecine mammaire et la collecte de données fiables.

 

En juillet 2015, le Parlement européen a adopté une déclaration écrite sur la lutte contre le cancer du sein dans l’Union européenne, « On the Fight Against Breast Cancer in the EU », qui appelle à la mise en place de mesures pour lutter contre la maladie à travers l’Europe.

 

 

Dernière étape, le 16 octobre, le Parlement a organisé une audience sur la stratégie de l’Union européenne contre le cancer du sein visant à examiner la situation actuelle en ce qui concerne la prévention, le dépistage, le diagnostic et le traitement du cancer du sein et d’évaluer les stratégies de l’Union européenne contre le cancer.