Droits des passagers ferroviaires : de nouvelles règles pour mieux protéger les voyageurs européens  

Mis à jour le: 
 
Créé le:   
 

Partager cette page: 

De nouvelles règles pour mieux protéger les voyageurs européens ©AP images/European Union - EP  

Les députés ont approuvé un nouveau règlement afin de mieux protéger les voyageurs ferroviaires en cas d'annulation ou de retard et d'assister davantage les personnes à mobilité réduite.



Le 29 avril, les députés ont approuvé une mise à jour des droits des voyageurs ferroviaires qui couvre plusieurs aspects clés et qui sera appliquée dans tous les pays de l’Union européenne et pour tout type de service ferroviaire.


Plus de droits pour les personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap


Toutes les compagnies ferroviaires européennes devront garantir une assistance gratuite dans les gares pour les personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap. Selon les nouvelles règles, les voyageurs à mobilité réduite seront tenus de communiquer le détail de leur trajet à l’opérateur 24 heures à l’avance (au lieu de 48 heures actuellement). Si ces personnes doivent être assistées par un accompagnant, ce dernier voyagera gratuitement. De plus, les personnes à mobilité réduite seront assurées de pouvoir voyager avec leur chien si elles en nécessitent l'assistance. 


Des aides en cas de retard ou d'annulation


En cas de retard de plus de 60 minutes, les passagers pourront exiger le remboursement complet de leur billet, de poursuivre leur voyage ou d’être réacheminés dans des conditions de transport comparables, sans frais supplémentaires. Si nécessaire, des repas et des boissons seront offerts, et le coût de l’hébergement sera remboursé.


Plus d’information


Les compagnies ferroviaires devront informer davantage les passagers sur leurs droits, par exemple en imprimant des informations détaillées sur les billets de train. Ils devront également être plus transparents concernant la prise en charge des procédures de réclamation et les échéances.


Des espaces vélos dans les trains


Pour l’instant, les espaces réservés aux vélos dans les trains sont inadaptés. Selon les nouvelles règles, les trains neufs ou rénovés disposeront d’un espace clairement identifié pour le transport de vélos.


Prochaines étapes

 

Le nouveau règlement commencera à s’appliquer d'ici deux ans, sauf le point concernant les emplacements pour vélos, qui sera applicable quatre ans après l’entrée en vigueur du règlement.