Nouvelles règles pour encourager la réutilisation de l’eau dans l’agriculture 

 
 

Partager cette page: 

La pénurie d’eau est un problème grandissant en Europe. Les députés veulent préserver les sources d’eau douce européennes en encourageant la réutilisation pour l'irrigation agricole.

La croissance démographique, l’urbanisation et le tourisme ont contribué à la pénurie d’eau et à la sécheresse qui affectent de plus en plus de régions d’Europe, spécialement la région méditerranéenne. Les sources sont sous pression et la situation devrait s’aggraver à cause du changement climatique. Selon les estimations, d’ici 2030, la moitié des bassins hydrographiques d’Europe devraient souffrir de pénurie d’eau.

Afin de préserver les ressources en eau douce européenne pour les années à venir, les députés ont voté le 12 février sur une proposition sur les exigences minimales requises pour la réutilisation de l’eau.

Les nouvelles règles visent à promouvoir l’utilisation des eaux usées traitées pour l’irrigation agricole, qui représente près de la moitié de l’eau utilisée chaque année dans l’Union européenne. Une plus grande réutilisation de l’eau dans l’agriculture pourrait aider à réduire le stress hydrique de 5% par an.

Afin de s’assurer de la sécurité des cultures, les nouvelles règles introduisent des normes minimales de qualité de l’eau, exigent des contrôles fréquents et obligent les stations d’épuration à définir un programme de gestion des risques. Les autorités responsables dans les États membres délivreront des permis pour les stations d’épuration et vérifieront que les règles soient correctement appliquées.

Des règles au niveau européen uniformiseront les règles du jeu pour les gestionnaires des installations de recyclage et empêcheront les obstacles à la libre circulation des produits agricoles.