Perte de la biodiversité : quelles en sont les causes et les conséquences ? 

Mis à jour le: 
 
Créé le:   
 

Partager cette page: 

Les espèces végétales et animales disparaissent à un rythme effréné en raison de l'activité humaine. Pourquoi est-il essentiel de préserver la biodiversité ?

D’ici 2030, 30% du territoire de l’UE devrait être composé de zones naturelles et les écosystèmes dégradés devraient être restaurés.  

La biodiversité, l’ensemble de tous les êtres vivants sur notre planète, décline à un rythme alarmant ces dernières années. Les activités humaines, telles que les changements d'utilisation des terres, la pollution et le changement climatique en sont la principale cause.

Jeudi, les députés ont appelé à ce que des objectifs juridiquement contraignants soient établis lors de la conférence des Nations Unies sur la biodiversité (COP15). Cette conférence, qui se tiendra en octobre 2020 en Chine, rassemble les chefs de gouvernements ayant signé la CoConvention des Nations Unies sur la diversité biologiquenvention des Nations Unies sur la diversité biologique de 1993 pour décider de sa stratégie post 2020. Le Parlement souhaite que l'Union européenne prenne les devants en s’assurant que, d’ici 2030, 30% du territoire de l'UE soit constitué de zones naturelles et en tenant compte de la biodiversité dans toutes les politiques européennes.

Qu'est-ce que la biodiversité ?

La biodiversité, ou diversité biologique, est définie comme la variété de la vie sur Terre sous toutes ses formes. Elle comprend le nombre d'espèces, leur variation génétique et l'interaction de ces formes de vie au sein d'écosystèmes complexes.

Dans un rapport de l'ONU publié en 2019, des scientifiques ont souligné qu'un million d'espèces, sur un total estimé à 8 millions, est menacé d'extinction. La plupart d’entre elles disparaitront dans les décennies à venir. Certains chercheurs considèrent même que nous sommes en train de vivre la sixième d'extinction de masse de l’histoire de notre planète. Les extinctions de masse connues précédemment ont anéanti entre 60% et 95% des espèces, ce qui demande des millions d'années aux écosystèmes pour s’en remettre.


Pourquoi la biodiversité est-elle importante ?

Sans écosystèmes sains, nous manquerions de nombreux éléments essentiels pour vivre. Citons par exemple les plantes qui convertissent l'énergie du soleil et la mettent à la disposition d'autres formes de vie ou encore les bactéries et autres organismes vivants qui décomposent la matière organique en nutriments offrant aux plantes un sol sain pour se développer. Les pollinisateurs sont, eux aussi, essentiels à la reproduction des plantes, ce qui garantit notre production alimentaire. Les plantes et les océans agissent comme d'importants puits de carbone et le cycle de l'eau dépend fortement des organismes vivants.

En résumé, grâce à la biodiversité nous disposons d'air pur, d'eau douce, d’un sol de bonne qualité et de la pollinisation de nos cultures. La biodiversité nous aide à lutter contre le changement climatique et à nous y adapter, et réduit l'impact des risques naturels.

Étant donné que les organismes vivants interagissent dans des écosystèmes dynamiques, la disparition d'une seule espèce peut avoir un impact considérable sur la chaîne alimentaire. Il est aujourd’hui impossible de savoir quelles seraient les conséquences de ces extinctions de masse pour l'homme, mais nous savons qu’aujourd’hui la diversité de la nature nous permet de prospérer.

Principales causes de la perte de la biodiversité 
  • Changements dans l'utilisation des terres (par exemple, la déforestation, la monoculture intensive, l'urbanisation) 
  • Exploitation directe comme la chasse et la surpêche 
  • Changement climatique 
  • Pollution 
  • Espèces exotiques envahissantes 

Que demande le Parlement européen ?

Afin de revoir à la hausse les ambitions en matière de conservation et de restauration de la biodiversité, les députés européens demandent des objectifs juridiquement contraignants à la fois au niveau local et mondial. D’ici 2030, 30% du territoire de l’Union européenne devrait être composé de zones naturelles et les écosystèmes dégradés devraient être restaurés.

Afin de garantir un financement suffisant, le Parlement propose que 10% du prochain budget à long terme de l'UE soit consacré à la conservation de la biodiversité.