Covid-19 : soutien de l’UE au secteur du tourisme  

Mis à jour le: 
 
Créé le:   
 

Partager cette page: 

Le tourisme est un des secteurs les plus touchés par la pandémie de Covid-19. Apprenez-en plus sur la façon dont l'UE protège les entreprises, les emplois et les passagers.

Les restrictions de voyage liées à la pandémie de coronavirus ont mis à mal l'industrie du tourisme. En effet, suite au différentes mesures mises en place afin de limiter la propagation du virus, les revenus devraient chuter de 50% pour les hôtels et les restaurants, de 70% pour les agences de voyage et de 90% pour les compagnies de croisières et les compagnies aériennes.


L'Europe est la première destination touristique au monde. La situation est particulièrement difficile pour les pays européens dont l’économie dépend fortement du tourisme, tels que l'Espagne, l'Italie, la France et la Grèce.

Le 19 juin, le Parlement européen a adopté une résolution sur le transport et le tourisme en 2020 réclamant plus d'efforts pour soutenir les petites et moyennes entreprises touchées par la crise, ainsi que l'instauration d'une nouvelle ligne budgétaire pour aider ce secteur.  Les députés ont déclaré que la crise était une occasion pour moderniser le tourisme dans l'UE en le rendant plus social et écologique.


Selon l'Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies, au 18 mai, 100% des destinations mondiales continuaient à imposer des restrictions sur les voyages, et 75% avaient complètement fermé leurs frontières au tourisme international. Depuis lors, certains pays de l'UE ont progressivement commencé à assouplir ces restrictions.


La situation est compliquée tant pour les voyageurs, qui ont parfois éprouvé des difficultés à rentrer dans leur pays d’origine, que pour les entreprises touristiques qui sont confrontées à de graves problèmes de liquidité en raison du faible nombre de nouvelles réservations et du nombre élevé de demandes de remboursement suite aux annulations. Les compagnies aériennes, en particulier, sont soumises à une pression sans précédent.

22,6 millions  ; Nombre de personnes qui travaillent dans le secteur du tourisme dans l'Union européenne.

Partager cette citation: 

Soutenir l'industrie touristique pendant la crise


Les entreprises et les travailleurs du secteur du tourisme bénéficient déjà des mesures prises par l'Union européenne en réponse à la crise du Covid-19, notamment un soutien en matière de liquidités, un allégement fiscal et un assouplissement des règles en matière d'aides d'État, ainsi que la suspension temporaire des règles de l'UE sur les créneaux aéroportuaires pour éviter vols dits « fantômes ».

Afin de protéger les voyageurs, l'Union européenne a mis à jour les lignes directrices sur les droits des passagers ainsi que la Directive européenne des voyages à forfait. L’Union européenne a également facilité le rapatriement de dizaines de milliers d'Européens bloqués à l'étranger, par le biais du mécanisme de protection civile de l'UE. Les mesures de l'UE pour soutenir le secteur du tourisme complètent et renforcent les mesures prises au niveau national.


Le 13 mai, la Commission européenne a publié un ensemble d'orientations et de recommandations visant à aider les États membres à lever progressivement les restrictions en matière de voyages et à permettre aux entreprises du secteur touristique de rouvrir. Une approche commune à l’échelle de l’Union européenne permettrait au secteur de se remettre de la crise et donnerait aux citoyens l’opportunité de voyager à nouveau sans risque.



Apprenez-en plus sur les mesures prises par l’Union européenne pour lutter contre la crise du Covid-19.


Le secteur du tourisme dans l'UE 
  • représente 9,5% du produit intérieur brut de l'Union européenne 
  • représente 11,2% des emplois dans l'Union européenne 
  • est composé de près de trois millions d'entreprises, dont 90% de PME 

Le Parlement demande davantage de mesures pour soutenir le secteur du tourisme


L'UE devrait développer un mécanisme de prévention et de gestion pour protéger les travailleurs et les entreprises du secteur du tourisme tout en assurant la sécurité des passagers, ont déclaré les députés dans une résolution adoptée le 17 avril.


La commission des transports et du tourisme du Parlement européen insiste depuis mars sur la nécessité d’une action européenne forte et coordonnée pour faire face à la crise. La présidente de la commission, Karima Delli, a salué le paquet « Tourisme et transports » de la Commission et a ajouté : « il est crucial de rassurer les citoyens sur le fait que le tourisme et les voyages pourront reprendre cette année, sans danger. Nous devrions utiliser cette crise pour repenser le tourisme à travers l’Union européenne ».

Le 15 mai, le Parlement a approuvé des mesures d'aide pour le secteur du transport, afin de réduire l'impact de la pandémie sur les compagnies aériennes, ferroviaires, routières et maritimes.


Consultez la chronologie des actions européennes dans la lutte contre la pandémie de coronavirus.