Candidatez au Prix Daphne Caruana Galizia pour le journalisme  

Mis à jour le: 
 
Créé le:   
 

Partager cette page: 

Le 16 octobre 2017, la journaliste d'investigation maltaise, Daphne Caruana Galizia, mourrait dans l'explosion d'une voiture piégée.  

Les candidatures pour le nouveau prix de journalisme du Parlement européen, nommé en l'honneur de Daphne Caruana Galizia, une journaliste maltaise assassinée en 2017, sont ouvertes.

Le Prix Daphne Caruana Galizia pour le journalisme, lancé le 16 octobre (date anniversaire de sa mort), sera décerné chaque année et récompensera les contributions exceptionnelles au journalisme défendant les valeurs de l’UE. Les candidatures pour 2021 sont à présent ouvertes et se clôtureront le 31 aout.

« Le prix Daphne Caruana Galizia soulignera le rôle essentiel que jouent les journalistes dans la préservation de nos démocraties et rappellera aux citoyens l’importance de la liberté de la presse. Ce prix a vu le jour pour aider les journalistes dans leur travail crucial et souvent dangereux et pour démontrer que le Parlement européen soutient le journalisme d’investigation » a déclaré la vice-présidente du Parlement européen, Heidi Hautala.

Une récompense de € 20 000

Le Prix, accompagné d'une récompense de 20 000 euros, sera décerné aux journalistes ou équipes journalistiques, peu importe leur nationalité, dont les enquêtes ou articles ont été publiés par un média basé dans l’Union européenne. Les candidats ainsi que le ou la lauréat(e) seront choisis par un panel indépendant.

Le Prix sera remis au lauréat lors d'une cérémonie qui se tiendra au Parlement européen en Octobre 2021.

Qui était Daphne Caruana Galizia?

Daphne Caruana Galizia était une journaliste maltaise, bloggeuse et militante anti-corruption qui a couvert de manière exhaustive les affaires de corruption, de blanchiment d’argent, de crime organisé, de ventes de citoyenneté ainsi que les liens entre le gouvernement maltais et les Panama Papers. Après avoir été menacée et harcelée à plusieurs reprises, elle est morte assassinée dans l’explosion de sa voiture le 16 octobre 2017.

Le tollé suscité par la gestion de l'affaire par le gouvernement maltais a conduit à la démission du Premier ministre Joseph Muscat.

Se montrant critiques face aux manquements de l’enquête, les députés ont exhorté la Commission à agir en décembre 2019.

Dans un rapport publié le 28 avril 2021, la « Plateforme pour la promotion de la protection du journalisme et la sécurité des journalistes » du Conseil de l'Europe a répertorié 201 violations graves de la liberté des médias en 2020. Ce chiffre représente une augmentation de 40% par rapport à 2019 et est le plus élevé enregistré depuis la création de la plateforme en 2014. Un nombre record d'alertes concernait des agressions physiques (52 cas) et des cas de harcèlement ou d'intimidations (70 cas).

Le Parlement européen promeut sans relâche l’importance de la liberté de la presse et, à travers une résolution adoptée en mai 2018, a appelé les pays de l’UE à assurer un financement public suffisant de la presse, tout en soutenant son indépendance, sa liberté et son pluralisme. Le Parlement a réitéré l’importance de la liberté des médias dans le cadre de la pandémie de la Covid-19.

Regardez notre Facebook live sur le prix Daphne Caruana Galizia pour le journalisme.