Interconnexion en Europe : coup de pouce pour l’infrastructure dans l’UE 

 
 

Partager cette page: 

Les députés veulent donner un coup de pouce au Mécanisme pour l’interconnexion en Europe pour moderniser les transports, les réseaux numeriques et la 5G dans l’Union.

©AdobeStock_monticellllo  

Le 6 juillet, le Parlement a adopté le nouveau programme phare « Mécanisme pour l’interconnexion en Europe » (MIE).


Partie intégrante du budget 2021-2027 de l’UE, le programme a une enveloppe de 33,71 milliards d’euros (à prix courants) pour financer des projets clés ayant pour but d’améliorer les réseaux d’énergie et de transport ainsi que les services numériques et la connectivité en Europe. Il devrait également soutenir la création d’emplois, la croissance économique et les nouvelles technologies.


Soutenir plusieurs domaines


Le Mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE) tente de créer des synergies entre les domaines du transport, de l’énergie et du numérique. Le budget attribué à chaque secteur sera :

  • Transport : 25,81 milliards d'euros
  • Énergie : 5,84 milliards d'euros
  • Numérique : 2,07 milliards d'euros

Il favorisera l’interconnexion, le développement et la modernisation des infrastructures ferroviaires, routières, maritimes et des voies navigables, tout en garantissant une mobilité sure et sécurisée.

Le développement plus poussé des réseaux transeuropéens de transport (RTE-T) sera une priorité.

Le nouveau programme fera également en sorte que tout projet d’infrastructure adapté à des fins de mobilité militaire au sein de l’UE pourra être utilise également à des fins civiles. 1,69 milliards d’euros du budget pour le transport sera attribué à la mobilité militaire.

Les fonds serviront à financer des projets d’énergie renouvelables transfrontaliers, la décarbonation, soutenir le Pacte vert pour l’Europe et les objectifs climatiques de l’Union et garantir la sécurité d’approvisionnement.

L’accès universel aux réseaux rapides est la base de la transformation numérique de l’économie et de la société, tandis que la connectivité est un facteur dans la réduction des écarts économiques, sociaux et territoriaux. La priorité sera donnée aux projets qui étendra la couverture, y compris pour les ménages.

Le contexte


Le MIE a été lancé en 2014 afin de réunir les fonds de l’UE destinés au développement des infrastructures dans les domaines du numérique, du transport et de l’énergie.

Il a soutenu la syncronisation des Pays Baltes, l’intégration de la Péninsule Ibérique, la diversification de l’Europe du Sud-Est et le réseau offshore des Mers du Nord (Mer du Nord, mer irlandaise, la Manche, mer Baltique et les eaux avoisinantes).

Le MIE soutient également l’interopérabilité dans des domaines clés tels que la numérisation de la justice, de la santé et la cyber-sécurité.

Depuis 2018, le MIE soutient également l’initiative WiFi4EU, qui a pour but de fournir un accès gratuit via des organismes du secteur public partout dans l’UE (ainsi qu’en Norvège et en Islande).

Une fois le règlement adopté, il entrera en vigueur rétroactivement à partir du 1er janvier 2021.