Islande: quel est ce pays qui frappe à la porte de l'UE ? 

 
 

Partager cette page: 

L'Islande, un pays loin de vous faire ni chaud ni froid. ©BELGA/NASA  

Les négociations d'adhésion progressent entre l'Islande et l'Union européenne. Nous avons probablement tous en tête les volcans ou la chanteuse Björk, l'éruption du volcan Eyjafjöll a beaucoup fait parler du pays en 2010. Mais que savons-nous vraiment de cette île située dans l'Atlantique et qui frappe à notre porte ? Voici l'Islande en cinq points.

1) Un laboratoire de l'énergie renouvelable

Alors que l'approvisionnement énergétique est au cœur des débats européens, l'Islande apparaît comme un pays précurseur avec plus de 70 % de sa consommation d'énergie provenant d'énergies renouvelables. Environ 87 % des habitations sont chauffées en utilisant la chaleur géothermique. L'UE pourrait grandement tirer profit de cette expérience.


2) Une position stratégique dans l'Arctique

L'Arctique présente un intérêt stratégique autant pour le pétrole que l'ouverture de voies maritimes rapides et sûres. L'Islande dispose d'une position géographique et d'un centre de recherche de pointe.


3) Un pays sans armée

Bien que membre fondateur de l'OTAN en 1949, l'Islande ne possède pas d'armée permanente. L'île a quand même des garde-côtes, des policiers et un système de défense aérienne.


4) Un pionnier des relations diplomatiques

L'Islande figure souvent parmi les premiers pays à reconnaître les Etats qui prennent leur indépendance. Ce fut le premier pays à reconnaître la Lituanie, la Lettonie et l'Estonie au début des années 90. L'Islande a aussi été le premier pays au monde à avoir reconnu l’indépendance du Monténégro en 2006 et a reconnu l’État de Palestine l'année dernière.


5) Une île aux milles visages

L'Islande est une grande île, la deuxième en Europe après la Grande Bretagne et la 18ème dans le monde. Terre de glace et de feu, c'est une île en perpétuelle évolution.

La proposition de résolution concernant l'Islande, élaborée par Cristian Dan Preda (Parti populaire), a été adoptée lundi 6 février.