Crise agricole: le plan d'aide de 500 millions d'euros n'est pas suffisant, estiment les députés 

Communiqué de presse 
Session plénière 
 
 

Partager cette page: 

©AP Images/EP  

Le plan d'aide de 500 millions d'euros de la Commission, annoncé la semaine dernière, représente un pas dans la bonne direction mais pourrait se révéler insuffisant pour aider les agriculteurs en difficulté à remonter la pente face à la baisse des prix, ont affirmé de nombreux députés au commissaire Phil Hogan mercredi soir. Les outils de gestion des crises devraient être améliorés et la position des agriculteurs dans la chaine d'approvisionnement alimentaire renforcée, ont-ils précisé.

 

Certains parlementaires ont aussi demandé à la Commission d'augmenter sans délai les prix d'intervention pour faire face à la crise actuelle.


Réagissant au contenu du plan d'aide présenté par le commissaire Phil Hogan et aux conclusions du Conseil informel de lundi sur l'agriculture, de nombreux députés ont appelé à de nouvelles mesures sur le marché pour lutter contre la volatilité des prix et aider davantage les agriculteurs à trouver de nouveaux débouchés étrangers.


Plusieurs députés ont désigné les politiques orientées vers le marché comme responsables de la crise actuelle et ont demandé des outils pour gérer l'approvisionnement, en particulier dans le secteur laitier. D'autres ont insisté sur des réformes structurelles qui simplifieraient la politique agricole commune et renforceraient la compétitivité des agriculteurs européens sur le marché mondial. Par ailleurs, certains ont aussi appelé au déblocage de 900 millions d'euros par le biais du "prélèvement supplémentaire", à savoir les amendes payées par les agriculteurs qui dépassaient leurs quotas dans le cadre du système de quotas aboli en avril 2015.



Regarder l'enregistrement du débat sur la vidéo à la demande.


Procédure: déclarations du Conseil et de la Commission avec débat



#Crisis #milkcrisis #dairycrisis #dairy #milk #meat #fruit #vegetable #agriculture