Un Fonds européen pour la transition afin de soutenir les travailleurs licenciés 

Communiqué de presse 
Session plénière 
 
 

Partager cette page: 

  • Le Fonds européen pour la transition (FET) sera davantage tourné vers l’avenir et traitera des effets négatifs de la numérisation et de l’automatisation 
  • Une entreprise pourra obtenir le soutien du FET à partir de 200 emplois perdus 
  • La plénière a conclu l’examen en première lecture 

Le PE a voté en faveur de la réforme du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation, qui aide les travailleurs licenciés à cause de la mondialisation et des évolutions technologiques.

Les députés ont modifié le nom du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation en Fonds européen pour la transition (FET). Tout en souhaitant qu’il demeure un outil d’urgence et de solidarité, ils ont élargi son périmètre afin qu’il puisse traiter les effets négatifs de la mondialisation et des transitions technologiques telles que la numérisation et l’automatisation, ainsi que la transition vers une économie utilisant les ressources de façon rationnelle.


En outre, le Parlement a abaissé à 200 le seuil des licenciements au-dessus duquel une demande auprès du FET est recevable.


Le texte clôturant la première lecture du Parlement a été adopté par 570 voix pour, 103 contre et 14 abstentions.