Partager cette page: 

Audition de la commissaire désignée Mariya Gabriel  

Les commissions de la culture et de l’éducation, et de l’industrie, de la recherche et de l’énergie ont interrogé Mariya Gabriel, candidate à l'innovation et à la jeunesse.

Les coordinateurs des groupes politiques des commissions parlementaires se réuniront dans les 24 heures pour évaluer les performances de la commissaire désignée Mariya Gabriel.


Créer des synergies et des opportunités pour les jeunes


Lors de son discours d'introduction, Mariya Gabriel a souligné l'importance de créer un espace européen de recherche, d'innovation, d'éducation, de culture et de sport ainsi que des synergies entre les programmes afin de répondre aux attentes des Européens, notamment de la jeunesse, en ce qui concerne le développement durable et les opportunités offertes aux jeunes.


Les deux commissions parlementaires ont critiqué l'absence de référence à la culture, à l’éducation et à la recherche dans le nom portefeuille de la commissaire.


Les membres de la commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie ont insisté sur la nécessité d'un budget ambitieux pour le prochain programme de recherche européen Horizon, conformément à la position du Parlement européen, et d'impliquer ce dernier dans sa mise en œuvre.


Les députés de la commission de la culture et de l'éducation ont posé des questions sur le budget du programme Erasmus+, demandant à la commissaire désignée de soutenir le triplement du budget. Par ailleurs, ils ont voulu savoir comment la numérisation pouvait être utile au patrimoine européen, et comment protéger et garantir au mieux l'accès à la culture et à l'éducation pour toutes les communautés culturelles et linguistiques en Europe. D'autres questions étaient centrées sur la nécessité de promouvoir les médias audiovisuels depuis une perspective culturelle.


Regarder l'enregistrement vidéo de l'audition dans son intégralité


Point presse


À la fin de l'audition, les présidentes des deux commissions, Adina Vălean (PPE, RO) et Sabine Verheyen (PPE, DE), ont tenu un point presse à l'extérieur de la salle de réunion.


Revoir le point presse


Prochaines étapes


Sur la base des recommandations des commissions parlementaires, la Conférence des présidents décidera le 17 octobre si le Parlement a reçu suffisamment d'informations pour déclarer la procédure d'auditions close. Si tel est le cas, la plénière se prononcera sur l'approbation ou non de la Commission européenne dans son ensemble le 23 octobre, à Strasbourg.