Partager cette page: 

Audition du commissaire désigné Janusz Wojciechowski.  

La commission de l’agriculture a interrogé mardi après-midi le candidat au portefeuille de l’agriculture, le Polonais Janusz Wojciechowski, notamment sur la réforme de la PAC.

Les coordinateurs des groupes politiques de la commission de l’agriculture se réuniront dans les 24 heures pour évaluer les performances du commissaire désigné Janusz Wojciechowski.


Avenir des exploitations et des agriculteurs de l’UE


Pendant son discours d’ouverture, Janusz Wojciechowski a déclaré que l’UE avait besoin ‘‘d’une vision à long terme pour l’agriculture européenne’’, qui s’inspire des stratégies européennes actuelles en matière de climat et d’énergie. La première étape consisterait en un ‘‘rapport spécial’’ examinant la véritable situation actuelle sur le terrain. Il a appelé à un soutien accru aux agriculteurs de l’UE, à une protection environnementale renforcée et à l’amélioration des normes en matière de bien-être animal.


Les députés ont posé plusieurs questions sur la réforme en cours de la politique agricole de l’UE, la façon de s’assurer qu’elle demeure une véritable politique commune, à la fois pour les agriculteurs et les consommateurs, et sur la façon de la rendre plus écologique. M. Wojciechowski s’est déclaré ‘‘ouvert au débat’’ pour améliorer les propositions législatives sur la réforme de la politique agricole de l’UE déjà sur la table.


Les députés ont également interrogé le commissaire désigné sur la façon d’assurer une meilleure protection des agriculteurs et des consommateurs de l’UE lors des négociations de libre-échange (notamment les négociations en cours entre l’UE et le Mercosur) et contre les mesures protectionnistes prises par certains pays tiers. Ils ont également discuté du renforcement de la position des agriculteurs dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire, de la distribution plus équitable des paiements directs au sein et entre les États membres, et des mesures pour lutter contre la résistance aux antimicrobiens.


Revoir l’audition dans son intégralité


Prochaines étapes


Sur la base des recommandations des commissions parlementaires, la Conférence des présidents décidera le 17 octobre si le Parlement a reçu suffisamment d'informations pour déclarer la procédure d'auditions close. Si tel est le cas, la plénière se prononcera sur l'approbation ou non de la Commission européenne dans son ensemble le 23 octobre, à Strasbourg.


Contexte


L’audition en commission de l’agriculture et du développement durable était présidée par Norbert Lins (PPE, DE). Les députés de la commission associée (environnement, santé publique et sécurité alimentaire) ont également participé à l’audition.