Partager cette page: 

The Restorers, Marielle Franco, Claudelice Silva dos Santos, le chef Raoni et Ilham Tohti ont été sélectionnés pour le Prix Sakharov 2019 mardi.

Suite à un vote conjoint des députés des commissions des affaires étrangères et du développement mardi, les finalistes pour le Prix Sakharov 2019 sont:


  • Marielle Franco, militante politique et défenseuse des droits de l'homme brésilienne assassinée, le chef Raoni, chef indigène brésilien et défenseur de l’environnement, et Claudelice Silva dos Santos, écologiste brésilienne et défenseuse des droits de l’homme;
  • The Restorers, un groupe de cinq étudiants du Kenya, composé de Stacy Owino, Cynthia Otieno, Purity Achieng, Mascrine Atieno et d’Ivy Akinyi, qui a développé i-Cut, une application aidant les filles à faire face aux mutilations génitales féminines; et
  • Ilham Tohti, économiste ouïghour qui lutte pour les droits de la minorité ouïghoure en Chine.

Prochaines étapes


La Conférence des présidents du Parlement européen (composée du Président et des chefs des groupes politiques) choisira le lauréat final le 24 octobre. Le prix sera octroyé le 18 décembre lors d’une cérémonie dans l’hémicycle du Parlement à Strasbourg.


Contexte


Le Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit est octroyé chaque année par le Parlement européen. Il a été créé en 1988 pour rendre hommage à des personnes et organisations défendant les droits de l’homme et les libertés fondamentales.


Le prix, d’une valeur de 50 000 euros, a été baptisé en mémoire du physicien et dissident politique soviétique Andreï Sakharov. En 2018, il a été octroyé au réalisateur ukrainien Oleg Sentsov.