Partager cette page: 

Le rôle de contrôle des parlements dans les négociations commerciales et la coopération UE-Amérique latine contre la criminalité organisée seront débattus cette semaine au Panama.

Les 150 membres de l’Assemblée parlementaire euro-latino américaine (EuroLat), soit 75 eurodéputés et 75 représentants des parlements d’Amérique latine et des Caraïbes, se réuniront dans la ville de Panama les 12 et 13 décembre à l’occasion de la 12e session plénière.


Il s’agira de la première réunion d’EuroLat après les élections européennes de mai 2019. De nombreux membres de la délégation du Parlement européen à l’Assemblée sont nouveaux et seront menés par un nouveau co-président européen, Javi López (S&D, ES). Le co-président latino-américain est le sénateur chilien Jorge Pizarro.


Depuis la dernière réunion d’Eurolat il y a plus d’un an, le paysage politique en Amérique latine a énormément changé, plusieurs pays dans la région étant actuellement confrontés à des troubles.


Session d’inauguration et conférence de presse


L’Assemblée sera ouverte par Laurentino Cortizo Cohen, Président de la République du Panama, et Josep Borrell, le nouveau haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères, via un message vidéo. Les co-présidents Javi López et Jorge Pizarro participeront également à l’ouverture.


Après la session d’inauguration, une conférence de presse avec Javi López et Jorge Pizarro est prévue à 11 heures au siège du Parlatino dans la ville de Panama.


Commerce et plateformes numériques, criminalité organisée, culture, etc.


Dans un contexte où l'opinion publique se préoccupe de plus en plus des accords commerciaux internationaux, les députés débattront des moyens d'accroître la transparence et le contrôle législatif des négociations. Ils aborderont aussi la façon d’améliorer la coopération internationale en matière de justice pénale, étant donné que les organisations criminelles opèrent de plus en plus de façon transnationale et même mondiale.


Les défis politiques et réglementaires provoqués par l’expansion des plateformes numériques seront également à l’ordre du jour.


Dans le domaine des affaires sociales, les débats se concentreront sur la nécessité d’accroitre la coopération sur les questions culturelles et l’urgence de faciliter la reconnaissance transcontinentale des diplômes universitaires.


Par ailleurs, des débats sont prévus sur la promotion des investissements relatifs à la bioéconomie - qui comprend la production et l’extraction de ressources biologiques renouvelables et la conversion de ces ressources et flux de déchets en produits à valeur ajoutée, tels que des aliments destinés à la consommation humaine, des aliments pour animaux, des bioproduits et de la bioénergie - et la reconnaissance du droit humain à l'eau et l'assainissement.


Contexte


L’Assemblée parlementaire euro-latino américaine (EuroLat) est l’institution parlementaire de l’association stratégique bi-régionale établie en juin 1999 dans le cadre du sommet UE-CELAC (entre l’Union européenne, l’Amérique latine et les Caraïbes). Elle a été créée en 2006 et se réunit une fois par an en session plénière.


EuroLat est une assemblée parlementaire multilatérale composée de 150 membres, dont 75 du Parlement européen et 75 d’Amérique latine, dont le Parlatino (Parlement d’Amérique latine), le Parlandina (Parlement des Andes), le Parlacen (Parlement d’Amérique centrale), et le Parlasur (Parlement du Mercosur). Les congrès mexicain et chilien sont également représentés via des commissions parlementaires mixtes UE/Mexique et UE/Chili.