Partager cette page: 

  • 10% minimum du prochain budget à long terme de l’UE devrait encourager la biodiversité 
  • 30% du territoire de l’UE devrait être composé de zones naturelles 
  • Des objectifs contraignants de réduction des pesticides nécessaires dans l’UE 
Les forêts et les zones naturelles jouent un rôle clé pour protéger la biodiversité. ©Shutterstock.com/Smileus  

Le PE souhaite que la future conférence COP15 sur la biodiversité débouche sur des objectifs juridiquement contraignants similaires à ceux de l’accord de Paris sur le changement climatique.

Le Parlement a adopté, à main levée, sa position en vue de la conférence de l’ONU de 2020 sur la biodiversité (COP15), qui se tiendra en octobre à Kunming, en Chine.


Afin de mettre un terme à la trajectoire actuelle de perte de biodiversité, la conférence doit fixer des délais détaillés, des indicateurs de performance clairs ainsi que des mécanismes de de contrôle basés sur des normes communes, affirme la résolution.


L’UE doit montrer la voie

Le Parlement souhaite que la future stratégie de l’UE 2030 en matière de biodiversité garantisse que l’UE montre la voie:


  • en assurant que 30% de son territoire soit composé de zones naturelles d’ici 2030;
  • en rétablissant les écosystèmes dégradés d’ici 2030;
  • en prenant en compte des objectifs de biodiversité dans toutes les politiques européennes; et
  • en allouant 10% minimum du budget à long terme de l’UE pour 2021-2027 à des efforts visant à améliorer la biodiversité.

Les députés soulignent aussi la nécessité d’avoir davantage de pratiques agricoles et sylvicoles durables, notamment des objectifs contraignants en vue de réduire le recours aux pesticides au niveau européen.


Citation

Le président de la commission de l’environnement, Pascal Canfin (RE, FR), a déclaré: "La définition d'objectifs mondiaux et européens pour la protection des écosystèmes naturels, la réduction de la pression des pesticides en Europe, la mise en œuvre d'une agriculture et d'un secteur de la pêche qui ne mettent pas en danger le renouvellement du vivant font partie des points cardinaux de ce que le Parlement défend pour la biodiversité en Europe. L'année 2020 sera clé pour la biodiversité avec l’UICN en juin à Marseille et la COP15 en octobre en Chine."

Contexte

Le Parlement a toujours accordé une très grande importance à la biodiversité et a exprimé à plusieurs reprises son inquiétude face à la perte continue et sans précédent en la matière.


La Convention des Nations unies sur la biodiversité est entrée en vigueur le 29 décembre 1993. Une délégation du Parlement européen participera à sa 15e réunion à Kunming, en Chine, qui se tiendra du 19 octobre au 1er novembre 2020.


L'objectif de la COP15 sera d'adopter un cadre international pour la biodiversité après 2020, qui fixera la trajectoire mondiale en termes de biodiversité pour les dix prochaines années et plus.