Partager cette page: 

Mercredi après-midi, la commission de l’industrie et la commission du marché intérieur débattront des nouvelles initiatives du secteur numérique avec le commissaire Thierry Breton.

Le commissaire chargé du marché intérieur, Thierry Breton, présentera les initiatives que la Commission européenne dévoilera le 19 février. Un débat est ensuite prévu avec les eurodéputés. Il portera sur les points suivants:


- Stratégie pour une Europe adaptée à l’ère du numérique

- Livre blanc sur l’intelligence artificielle

- Stratégie européenne en matière de données


DATE: mercredi 19 février de 16 à 18 heures

LIEU: Bruxelles, Parlement européen, bâtiment SPAAK, salle 3C050


Vous pouvez suivre le débat en direct sur EP Live.


Stratégie pour une Europe adaptée à l’ère du numérique


Dans son programme de travail pour 2020, la Commission européenne a annoncé qu’elle présenterait une stratégie pour une Europe adaptée à l’ère du numérique, qui exposera sa vision sur la façon de relever les défis et de saisir les opportunités de la numérisation.


Cette stratégie devrait permettre de renforcer le marché unique des services numériques et d'introduire des dispositions réglementaires pour l'économie numérique. Elle devrait s'appuyer sur les questions couvertes par la directive sur le commerce électronique et le règlement sur les relations entre les plateformes et les entreprises.


Livre blanc sur l’intelligence artificielle


Le livre blanc sur l’intelligence artificielle (IA) a pour but de soutenir son développement et son adoption dans l'UE, ainsi que de garantir le plein respect des valeurs de l’UE. Il devrait identifier les possibilités clés et les principaux défis, analyser les options réglementaires et présenter des propositions et des actions politiques liées, par exemple, à l'éthique, à la transparence, à la sécurité et à la responsabilité.


Stratégie européenne en matière de données


L'objectif de la stratégie en matière de données serait d'explorer la manière dont tirer le meilleur parti de l'énorme valeur des données non personnelles en tant qu'actif réutilisable et en constante expansion dans l'économie numérique. Cette stratégie s'appuiera en partie sur la réglementation de la libre circulation des données non personnelles.