Budget à long terme de l'UE: les coupes dans la culture et l'éducation dénoncées 

Communiqué de presse 
 
 

Partager cette page: 

  • Les coupes dans les secteurs de l'éducation et de la culture sont "inacceptables" 
  • Ces secteurs sont parmi les plus touchés par la pandémie 
  • Les programmes Erasmus, Europe créative et Corps européen de solidarité seront concernés 

La commission de la culture a critiqué les réductions de financement des programmes éducatifs et culturels effectuées par la Commission dans sa nouvelle proposition pour le budget 2021-2027.

Lors d'un débat lundi en commission de la culture et de l'éducation en présence de la Commission européenne, tous les députés ont qualifié d'"inacceptables" les réductions prévues dans la proposition révisée de CFP (cadre financier pluriannuel) pour la culture et l'éducation dans l'UE, soulignant que ces secteurs ont été particulièrement touchés par la crise du coronavirus et ont besoin d'un soutien accru pour leur relance.


Tout en saluant le "niveau sans précédent de soutien financier" aux industries dans le plan de relance, présenté parallèlement au CFP révisé, les députés ont critiqué le recul de la Commission par rapport à sa proposition initiale de CFP en 2018.


"Nous ne soutenons pas la proposition de la Commission", a déclaré la présidente de la commission parlementaire, Sabine Verheyen (PPE, DE), à l'ouverture du débat. "Voilà ce que cela signifie pour les programmes de l'UE: pour le Corps de solidarité, nous allons offrir moins de possibilités aux jeunes. Pour Europe créative, nous soutiendrons moins d'artistes et moins de créateurs. Pour Erasmus+, nous pouvons dire adieu à l'objectif d'atteindre 12 millions de participants, car nous ne sommes pas prêts à proposer à tout le monde des échanges de moindre qualité et de courte durée juste pour augmenter le nombre de participants", a-t-elle ajouté.


Par ailleurs, les députés ont souligné la promesse faite avant son élection par la Présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, de s’engager à soutenir la demande du PE de tripler le financement d'Erasmus+ au sein du cadre financier pluriannuel 2021-2027.


Déclaration vidéo de la présidente Verheyen, après le débat


Revoir l'intégralité du débat en commission


Prochaines étapes


Après la présentation de la proposition de CFP révisé par la Commission le 27 mai, il appartient désormais aux États membres de l'UE de présenter leur position. Le Parlement doit approuver tout CFP avant que celui-ci ne puisse entrer en vigueur.


Contexte


En comparaison avec la proposition initiale de la Commission (2018) sur le CFP, la proposition révisée de mai 2020 (calculée aux prix de 2018) présente une réduction de 20% pour le Fonds de solidarité européen, de 13% pour Europe créative et de 7% pour Erasmus+.