Audition de la commissaire désignée Mairead McGuinness 

Communiqué de presse 
 
 

Partager cette page: 

Audition de Mme McGuinness, commissaire désignée en charge des services financiers, de la stabilité financière et des marchés des capitaux.  

La commission des affaires économiques et monétaires a interrogé Mme McGuinness, la candidate irlandaise au portefeuille des services financiers suite à la démission de Phil Hogan.

Dans son discours introductif, Mairead McGuinness a déclaré aux députés que sa priorité serait de mettre les citoyens au cœur du déploiement de l’architecture des services financiers de l’UE. Le système financier doit permettre de soutenir une société plus inclusive. Mme McGuinness a également affirmé qu’elle donnerait la priorité aux prêts à l’économie réelle, en particulier aux PME.


Les députés ont tenu à sonder Mme McGuinness pour obtenir plus de détails sur ces priorités et beaucoup lui ont également demandé de s'engager à aller plus loin via une législation visant à encourager les investissements bénéfiques pour le climat et l'environnement.


Union des marchés des capitaux, union bancaire et lutte contre le blanchiment de capitaux

De nombreux députés ont demandé à la commissaire désignée comment elle comptait donner un nouvel élan à l’achèvement de l’union des marchés des capitaux et de l’union bancaire, certains d’entre eux l’avertissant que les obstacles posés par certains États membres risquaient de paralyser l’ensemble de la procédure.


Plusieurs députés ont également demandé à la candidate comment elle envisageait de poursuivre la lutte contre le blanchiment de capitaux de façon plus efficace et quand elle pensait pouvoir proposer une nouvelle législation à ce sujet.


Les députés ont par ailleurs soulevé des questions relatives au Brexit, à l’intégration de la dimension de genre dans le secteur financier, aux crypto-monnaies et à la fiscalité.


Prochaines étapes

En se fondant sur les recommandations de la commission des affaires économiques et monétaires, la Conférence des présidents des commissions évaluera les résultats de l’audition et transmettra ses conclusions à la Conférence des présidents du PE. Celle-ci sera responsable de l’évaluation finale et décidera, lors de sa réunion du 6 octobre, de clôturer ou non l’audition. Si elle décide de la clôturer, alors la plénière votera le 7 octobre pour approuver ou non la nomination de la commissaire désignée.