Les députés présentent leur vision pour une nouvelle stratégie industrielle 

Communiqué de presse 
Session plénière 
 
 

Partager cette page: 

  • La Commission européenne appelée à présenter une stratégie industrielle révisée 
  • La nouvelle stratégie devrait inclure une phase de relance post-COVID-19 
  • Les transitions numérique et environnementale devraient être abordées 
  • La souveraineté industrielle et l’autonomie stratégique de l’UE devraient être renforcées 

Le PE a appelé à un changement dans l’approche de l’UE sur la politique industrielle afin d’aider les entreprises à faire face à la crise et aux transitions numérique et environnementale.

Dans un rapport adopté mercredi par 486 voix pour, 109 contre et 102 abstentions, les députés demandent à la Commission de présenter une stratégie industrielle révisée, remplaçant la stratégie originale publiée en mars 2020, au début de la pandémie de COVID-19 et avant la création du plan Next Generation EU. Elle n’a ainsi pas pu prendre en compte l’impact de la pandémie sur l’industrie européenne.


La nouvelle stratégie devrait avoir deux phases distinctes, l’une se concentrant sur la relance et l’autre sur la reconstruction et la résilience. La première phase devrait se concentrer sur le maintien du fonctionnement correct du marché unique, principalement en favorisant la recapitalisation des entreprises, en sauvant des emplois et en adaptant la production à la "nouvelle normalité" de l’après-COVID. La seconde phase devrait avoir pour but de contribuer à la reconstruction et à la transformation de l'industrie européenne, en poursuivant les objectifs de la double transition et en renforçant la souveraineté et l’autonomie stratégique de l’UE. Cette dernière requiert une base industrielle autonome et compétitive ainsi que des investissements massifs dans la recherche et l’innovation.

Gérer la double transition verte et numérique

Les députés soulignent que la nouvelle stratégie devrait en particulier aider l'UE à atteindre la neutralité climatique, à réaliser le pacte vert européen, à gérer la double transition verte et numérique ainsi qu’à créer des emplois de qualité.


Elle devrait par ailleurs contenir un socle social solide, aborder les conséquences sociales du changement structurel et aider les régions durement touchées à entreprendre la relance économique et sociale.


De plus, les députés soulignent l’importance d’une industrie pharmaceutique européenne fondée sur la recherche, en vue d’assurer une fabrication de qualité et un approvisionnement en médicaments abordables pour tous les patients qui en ont besoin. Ils réaffirment la nécessité de mettre en place un plan d’atténuation des risques de pénurie de médicaments.

Citation

Le rapporteur Carlo Calenda (S&D, IT) a déclaré: "Notre projet pour une nouvelle stratégie industrielle forte prouve que le Parlement est engagé à fournir en temps utile à l’UE une stratégie industrielle qui manquait depuis trop longtemps."