Ouverture de la session plénière des 24-25 mars 

Communiqué de presse 
Session plénière 
 
 

Partager cette page: 

David Sassoli a évoqué les sanctions chinoises, le 200e anniversaire de la révolution grecque et les déportations soviétiques. ©EU2021-EP  

À l’ouverture de la session, le Président Sassoli s’est exprimé contre les sanctions chinoises et a fait observer une minute de silence en mémoire des victimes des déportations soviétiques.

Le Parlement continuera d’être un fervent défenseur des droits de l’homme dans l’UE et dans le monde, a déclaré le Président Sassoli en faisant référence aux sanctions chinoises à l’encontre de cinq eurodéputés et de la sous-commission des droits de l’homme.


Ces sanctions sont une réponse inacceptable aux inquiétudes légitimes du Parlement concernant les violations des droits de l’homme, a-t-il ajouté avant d’apporter son soutien aux personnes touchées par ces sanctions de rétorsion.


Le président de la délégation des relations avec la République populaire de Chine, Reinhard Bütifoker (Verts/ALE, DE), a déclaré que les sanctions démontraient que les valeurs de l’UE étaient plus importantes que jamais. Qualifiant les sanctions d’attaque contre les institutions, il a affirmé que l’UE resterait unie dans la défense de la liberté d’expression.


Maria Arena (S&D, BE), présidente de la sous-commission des droits de l’homme, a souligné que l’UE avait le devoir de protéger les droits de l’homme. ‘‘Nous ne serons pas réduits au silence’’, a-t-elle déclaré, ajoutant que le mouvement pro-démocratie et les défenseurs des droits de l’homme ne seraient jamais abandonnés.


Dans son discours d’ouverture, le Président Sassoli a également tenu à marquer le 200e anniversaire du début de la révolution d’indépendance en Grèce, qui a abouti à la création d’un État grec indépendant au cœur de l’UE.


Toutefois, a-t-il poursuivi, le 25 mars est aussi une journée de deuil et de souvenir qui marque les déportations soviétiques de masse d’Estoniens, de Lettons et de Lituaniens à destination de la Sibérie. Peu d’entre eux en sont revenus. Le Président Sassoli a fait observer une minute de silence et rappelé que de telles violations des droits de l’homme ne devaient jamais se répéter.

Changements à l’ordre du jour

Jeudi

Conformément à l’article 163 du règlement intérieur du PE sur la procédure d’urgence, les dossiers suivants sont ajoutés pour adoption:

  • Certificat vert numérique - citoyens de l’Union, et
  • Certificat vert numérique - ressortissants de pays tiers.


Ces demandes seront ajoutées à la première session de votes.

Les demandes de prise de parole au titre de l'article 163, paragraphe 3, du règlement seront prises en considération jeudi à 9 heures après la proclamation des résultats des votes. Toute demande de prise de parole doit être présentée une heure à l'avance.


Pour plus d’informations sur la procédure extraordinaire de participation à distance, cliquez ici.

Introductory remark by David SASSOLI, EP President on the 200th anniversary of the Greek revolution and the 1949 Baltic deportation, followed by a minute of silence

Introductory remark by David SASSOLI, EP President on the 200th anniversary of the Greek revolution and the 1949 Baltic deportation - Multimedia Centre (europa.eu)



Introductory remark by David SASSOLI, EP President on China's sanctions against MEPs (following EU criticism on alleged human rights abuses in the Xinjiang region) and statements by Reinhard BÜTIKOFER (Greens/EFA, DE) and Maria ARENA (S&D, BE)

Introductory remark by David SASSOLI, EP President concerning China's sanctions against MEPs following EU criticism on alleged human rights abuses in the Xinjiang region - Multimedia Centre (europa.eu)