Conférence sur l'avenir de l'Europe: séance plénière inaugurale et événement à l'intention des citoyens en juin 

Communiqué de presse 
 
 

Partager cette page: 

La session plénière inaugurale de la Conférence se déroulera le 19 juin. ©EP  

Le comité exécutif a approuvé aujourd'hui le calendrier des réunions de l'assemblée plénière et des panels de citoyens européens, la série d'événements débutant le mois prochain.

La séance plénière inaugurale de la Conférence aura lieu le 19 juin 2021 à Strasbourg, combinant une participation à distance et une participation physique, dans le respect des règles sanitaires, et comprendra des présentations sur les panels de citoyens européens et sur la plateforme numérique multilingue.

Avant cela, également dans le cadre de la Conférence, un événement à l'intention des citoyens européens sera organisé le 17 juin 2021 à Lisbonne (Portugal) et retransmis en ligne. Il regroupera 27 représentants des panels de citoyens nationaux ou des événements organisés au niveau national (un par État membre), ainsi que le Président du Forum européen de la jeunesse et un certain nombre de citoyens déjà sélectionnés pour les panels de citoyens européens. Cet événement, également organisé en configuration hybride, donnera aux participants l'occasion de débattre avec les trois coprésidents de leurs attentes liées à la Conférence. Ces participants assisteront également à la séance plénière inaugurale à Strasbourg.

Le comité exécutif a également pris note aujourd'hui des modalités pratiques finales des quatre panels de citoyens européens prévus, notamment des thèmes assignés à chacun d'entre eux:

  • valeurs, droits, État de droit, démocratie, sécurité;
  • changement climatique, environnement/santé;
  • renforcement de l'économie, justice sociale, emploi/éducation, jeunesse, culture, sport/transition numérique; et
  • l'UE sur la scène internationale/migration.


En outre, des orientations ont été élaborées afin d'aider les États membres et d'autres souhaitant organiser des panels de citoyens et d'autres événements au niveau national, régional ou local, sous l'égide de la Conférence.

Guy Verhofstadt, eurodéputé et coprésident du comité exécutif, a déclaré à cet égard: ‘‘Nous devons faire en sorte que le processus se déroule parfaitement. La légitimité de la conférence en dépend en grande partie. Nous œuvrons au renforcement de la plateforme, à l'organisation des panels et à la mise en place de la séance plénière pour exploiter les résultats qu'ils produiront. Je note également un grand intérêt pour la Conférence de la part des parlements nationaux, des partenaires de la société civile et des citoyens. Notre tâche consiste à présent à canaliser tout cet enthousiasme et toute cette énergie vers la Conférence elle-même.’’

Ana Paula Zacarias, secrétaire d'État portugaise aux affaires européennes et coprésidente représentant la présidence du Conseil de l'UE, a quant à elle déclaré: ‘‘Nous nous réjouissons d'organiser un premier événement à l'intention des citoyens le mois prochain à Lisbonne, avant la première séance plénière de la Conférence. Les citoyens seront toujours au cœur de cet exercice européen majeur et nous voulons leur donner la possibilité de s'engager réellement et de participer. Notre avenir commun est entre leurs mains.’’

Dubravka Šuica, vice-présidente chargée de la démocratie et de la démographie et coprésidente représentant la Commission a quant à elle déclaré: ‘‘Nous touchons maintenant au cœur de la Conférence sur l'avenir de l'Europe: nos citoyens. En tant que moteurs ultimes de ce processus unique, leurs contributions, idées, espoirs et rêves seront essentiels à mesure que nous façonnons la vision de notre Union. La conférence offre un espace indispensable qui permettra aux citoyens de délibérer entre eux et avec des représentants élus sur un pied d'égalité.’’

Contexte

L'assemblée plénière de la Conférence sera composée de 108 représentants du Parlement européen, de 54 représentants du Conseil (deux par État membre) et de trois représentants de la Commission européenne, ainsi que de 108 représentants de tous les parlements nationaux sur un pied d'égalité, et de citoyens. 108 citoyens, ainsi que le Président du Forum européen de la jeunesse, participeront à l'assemblée pour débattre des idées qui se seront issues des panels de citoyens et de la plateforme numérique multilingue.

Il y aura quatre panels de citoyens européens, composés de 200 citoyens chacun et comprenant chacun au moins une citoyenne et un citoyen par État membre. Les citoyens seront choisis de manière aléatoire pour veiller à ce qu'ils soient représentatifs de la diversité de l'UE, en termes d'origine géographique, de sexe, d'âge, de milieu socio-économique et de niveau d'éducation. Les jeunes de 16 à 25 ans constitueront un tiers de chaque panel.

En temps utile, l'assemblée plénière soumettra ses propositions au comité exécutif, qui rédigera un rapport en collaboration étroite et en toute transparence avec elle, lequel sera publié sur la plateforme numérique multilingue. La plateforme numérique multilingue est le lieu unique où les contributions issues de tous les événements organisés dans le cadre de la Conférence seront recueillies, analysées et publiées.