Union de la santé: les médicaments doivent être plus accessibles et abordables 

Communiqué de presse 
Session plénière 
 
 

Partager cette page: 

  • Pour une stratégie pharmaceutique européenne axée sur le patient 
  • Nécessité de renforcer la résilience en prévenant les pénuries de médicaments, en sécurisant les chaînes d’approvisionnement et en fournissant des médicaments durables 
  • Soutien à une industrie pharmaceutique transparente, compétitive et innovante 
Les députés appellent à des mesures garantissant l’accès à des médicaments sûrs et abordables. ©gemenacom/AdobeStock  

Les députés ont présenté leurs propositions pour rendre les médicaments plus disponibles et abordables et pour renforcer la transparence sur les prix.

Le rapport, qui constitue la contribution du Parlement au projet de la Commission visant à mettre à jour la législation pharmaceutique européenne en 2022, a été adopté mercredi par 527 voix pour, 92 contre et 70 abstentions.


Les recommandations clés incluent le traitement des causes profondes des pénuries de médicaments, l’accès à des traitements pharmaceutiques sûrs, abordables et efficaces pour les patients, une transparence accrue sur les prix et le financement public de la R&D, ainsi que le renforcement de la résilience en matière de production et d’approvisionnement dans l’UE. Pour plus de détails sur les divers points spécifiques évoqués dans le rapport, cliquez ici.


Lors du débat en plénière lundi, les députés ont affirmé que l’une des principales leçons que les législateurs avaient tiré de la pandémie de COVID-19 était l’importance d’une collaboration étroite au niveau européen, alliée à la nécessité de rendre les systèmes de santé nationaux plus durables et plus résilients. L’UE doit se battre pour restaurer l’indépendance de son approvisionnement pharmaceutique et renforcer les partenariats public-privé, ont-ils ajouté. Une grande majorité de député a appelé à une mise à jour du cadre réglementaire qui puisse garantir la sécurité et l’efficacité des produits pharmaceutiques, une fixation équitable et transparente des prix, et le respect par l’industrie de ses engagement environnementaux.


Citation

La rapporteure Dolors Monsterrat (PPE, ES) a déclaré: ‘‘Le rapport renforce la stratégie pharmaceutique de l’UE en vue de la prochaine révision et mise à jour de la législation pharmaceutique européenne, en plaçant les patients au cœur des politiques de santé. Nous devons lutter avec fermeté contre les pénuries de médicaments et favoriser l’accès aux médicaments, tout en promouvant la durabilité de nos systèmes nationaux de santé. En même temps, nous devons renforcer les partenariats public-privé de l’UE pour une industrie pharmaceutique autonome sur le plan stratégique et résiliente, soutenue par un système d’incitations efficace et régie par un système réglementaire stable, actualisé et axé sur la sécurité.’’


Prochaines étapes

La Commission devrait proposer une mise à jour de la législation pharmaceutique européenne vers la fin de l’année prochaine.


Contexte

Le 25 novembre 2020, la Commission a adopté sa stratégique pharmaceutique pour l’Europe, une initiative majeure dans le cadre de l’Union européenne de la santé. Son objectif est de donner une vision à long terme à la politique pharmaceutique de l’UE, afin de garantir qu’elle soit résistante aux crises et durable, et à renforcer la position de l’UE en tant que leader mondial tout en garantissant l’accès à des médicaments abordables pour les patients.