Ukraine: une aide directe de 3,4 milliards euros pour aider les réfugiés  

Communiqué de presse 
Session plénière 
 
 

Partager cette page: 

  • Un accès plus rapide aux ressources de REACT-EU pour les gouvernements de l'UE  
  • Les pays de l'UE qui enregistrent le plus grand nombre de réfugiés ukrainiens recevront sans attendre 45% des fonds pour la relance  

Jeudi, les députés ont décidé que les pays de l'UE abritant les réfugiés d'Ukraine à la suite de l'invasion russe recevront un soutien financier immédiat de 3,4 milliards d'euros.

Faisant suite au feu vert du Parlement pour réorienter les aides régionales et en matière d'asile vers les pays de l'UE accueillant celles et ceux qui fuient l'invasion russe en Ukraine, les députés ont adopté des mesures d'aide d'urgence supplémentaires.

Par 549 voix pour, 1 contre et 8 abstentions, le Parlement s'est accordé afin de débloquer sans attendre 3,4 milliards d'euros issus des ressources de REACT-EU (sur 10 milliards d'euros disponibles) et d'accélérer les procédures visant à rendre accessibles diverses aides financières pour les gouvernements de l'UE dans le but de couvrir les infrastructures, les logements, les équipements, l'emploi, l'éducation, l'inclusion sociale, les soins de santé et les garderies pour les réfugiés.

Les nouvelles règles augmenteront de 11% à 15% le montant du préfinancement initial au titre des ressources de REACT-EU versé à tous les États membres. Les pays de l'UE limitrophes de l'Ukraine (Hongrie, Pologne, Roumanie et Slovaquie) et ceux ayant accueilli un nombre de réfugiés équivalent à plus d’1% de leur population nationale (Autriche, Bulgarie, Tchéquie et Estonie) peuvent percevoir sans délai 45% (et non 11%) de leurs fonds pour la relance, sans aucune facture à présenter pour le moment.

Contexte

Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), plus de quatre millions de personnes ont quitté l'Ukraine depuis l'invasion russe le 24 février, la plupart d'entre eux fuyant vers les pays voisins.

REACT-EU est un programme d'aide de 50 milliards d'euros mis en place en 2020 pour aider à atténuer les conséquences immédiates de la crise du COVID-19 à travers l'UE.

Prochaines étapes

Le projet de législation devra maintenant aussi être approuvé officiellement par le Conseil. Il entrera en vigueur un jour après sa publication au Journal officiel de l'Union européenne.