La Russie doit rendre les avions qu’elle a volés, exigent les députés 

Communiqué de presse 
Session plénière 
 
 

Partager cette page: 

  • Renforcer les sanctions contre le secteur du transport russe 
  • Plus de fonds pour la mobilité militaire au sein de l’UE 
  • Aider le secteur du tourisme pour soutenir l’Ukraine 
  • Appel à la création d’une Agence européenne du tourisme et d’un mécanisme européen de gestion des crises 
Le vol d'avions par la Russie est intolérable, affirment les députés. © European Union 2022  

Le Parlement salue les opérateurs des transports et du tourisme qui aident les réfugiés ukrainiens, exige que la Russie rende les avions volés et appelle l’UE à renforcer ses sanctions.

Les opérateurs européens du secteur des transports offrent aux citoyens ukrainiens de voyager gratuitement en train, bus, bateau ou avion et nous leur exprimons notre reconnaissance, déclare une résolution du PE concernant l’impact de la guerre illégale russe contre l’Ukraine sur les secteurs européens des transports et du tourisme, adoptée jeudi à main levée. Le transport est un outil stratégique de l’UE pour faire preuve de solidarité et de soutien vis-à-vis de l’Ukraine et de son peuple, ajoutent les députés.

Ils soulignent que la guerre en Ukraine a pesé lourd sur le secteur européen des transports, avec la hausse des prix de l’essence et la rupture des chaînes d’approvisionnement. Les députés estiment que les opérateurs du secteur ayant des liens avec la Russie doivent être soutenus, car ils sont obligés de réorienter leurs opérations.

Secteurs aérien et maritime

Les députés s’inquiètent des conséquences graves de la guerre sur le secteur de l’aviation, déplorant le fait que la Russie, en violation flagrante des règles internationales de l’aviation civile, a imposé la réinscription d’avions loués à des sociétés étrangères dans le registre aéronautique russe. ‘‘Un tel vol ne peut être toléré’’, affirment les députés, qui exigent le retour immédiat de ces avions à leurs propriétaires légitimes.

Par ailleurs, la résolution appelle l’UE à renforcer ses sanctions contre le secteur maritime russe et à refuser l’entrée des ports de l’UE aux navires ayant fait escale dans des ports russes en chemin. En outre, les navires qui souhaitent mouiller l'ancre dans un port de l’UE devraient se voir interdire tout ravitaillement en carburant dans les ports russes, ajoute le texte.

Mobilité militaire

La décision du Conseil européen de réduire drastiquement les financements de la mobilité militaire était une erreur qui sape la sécurité européenne, affirment les députés. Ils appellent la Commission à trouver une solution pour augmenter de façon significative le budget de la mobilité militaire dans le cadre du programme du mécanisme pour l’interconnexion en Europe.

L’UE devrait aider les États membres à développer des infrastructures à double usage et l’interconnexion des transports non seulement au sein de l’UE, mais aussi dans les Balkans occidentaux, en Moldavie, en Géorgie et en Ukraine, ajoutent les députés qui plaident aussi pour l’extension du réseau transeuropéen de transport jusqu’en Ukraine et en Moldavie.

Soutenir le secteur du tourisme pour aider l’Ukraine

Les députés appellent également les pays de l’UE à soutenir les hôtels et les services de location de courte durée dans l’UE qui accueillent des réfugiés ukrainiens. Ils demandent à la Commission de mettre en place un programme financier temporaire pour aider les entreprises du secteur à embaucher des personnes fuyant la guerre.

La pandémie de COVID-19 et la guerre actuelle ont démontré qu’une Agence européenne du tourisme et qu’un mécanisme européen de gestion des crises étaient nécessaires dans les plus brefs délais afin de répondre de façon adéquate et rapide aux crises de grande magnitude telles que les pandémies, les guerres, les crises humanitaires et les conséquences du changement climatique, ajoutent les députés.