Index 
 Texte intégral 
Débats
Jeudi 27 octobre 2005 - Strasbourg Edition JO

Explications de vote
MPphoto
 
 

  Marie-Arlette Carlotti (PSE ), par écrit . - Dans un mois à Barcelone, le partenariat euroméditerranéen doit être refondé autour de quelques idées forces.

D’abord, la lutte contre la pauvreté, en élaborant et finançant une version méditerranéenne des objectifs du Millénaire et en avançant sur des mécanismes de solidarité comparables à ceux de la politique régionale européenne.

La promotion de la démocratie et des droits de l’homme doit être placée au cœur du partenariat, avec la mise en œuvre concrète de l’article 2 des accords d’association et la généralisation des sous-commissions sur les droits de l’homme.

La lutte contre la discrimination à l’égard des femmes et pour l’égalité des sexes doit faire l’objet d’une politique spécifique et prioritaire de l’UE. Ce sont les femmes qui seront les vectrices d’un rapprochement véritable, celui des peuples et des cultures autour du bassin méditerranéen.

Des réponses communes sur la question des migrations. Halte à l’hypocrisie et au cynisme! Ne pensons pas garder les mains propres en laissant nos partenaires de la rive sud faire le sale boulot. Nous devons jeter les bases d’une gestion commune des flux migratoires, par une approche généreuse et solidaire de la question de la circulation des personnes en Méditerranée

Une «zone de développement durable» en Méditerranée, avec un programme de dépollution de la mer Méditerranée d’ici 2020, assorti d’un calendrier précis de réalisation.

(Explication de vote écourtée en vertu de l’article 163 du règlement)

 
Dernière mise à jour: 21 décembre 2005Avis juridique