Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

PROPOSITION DE RÉSOLUTION
WORD 40k
28 novembre 2000
PE 298.872/REV
 
B5-0686/2000/REV
déposée conformément à l'article 48 du règlement
par Maurizio Turco, Emma Bonino, Marco Pannella, Marco Cappato, Gianfranco Dell’Alba, Benedetto Della Vedova, Olivier Dupuis, Nuala Ahern, Sylviane H. Ainardi, Jan Andersson, Ole Andreasen, Niall Andrews , Alexandros Alavanos, Constantin Alyssandrakis, Roberta Angelilli, Pedro Aparicio Sánchez, Elspeth Attwooll, Danielle Auroi, Maria Antonia Avilés, Richard A. Balfe, Mary Banotti, Carlos Bautista Ojeda, Margrietus J. van den Berg, Jean-Louis Bernié, Fausto Bertinotti, Nicholas Bethell, Ward Beysen, Freddy Blak, Herbert Bösch, Yasmine Boudjenah, Alima Boumediene-Thiery, Jean-Louis Bourlanges, David Robert Bowe, Thierry Brac De La Perriere, Hiltrud Breyer, Renato Brunetta, Kathalijne Maria Buitenweg, Udo Bullmann, Yves Butel, Felipe Camisón Asensio, Antonio Campos, Mogens Camre, Carlos Candal, Marie-Arlette Carlotti, Carlos Carnero González, Massimo Carraro, Paulo Casaca, Michael Cashman, Gérard Caudron, Isabelle Caullery, Carmen Cerdeira Morterero, Luigi Cesaro, Ozan Ceyhun, Luigi Cocilovo, Daniel Cohn-Bendit, Richard Corbett, Dorette Corbey, Thierry Cornillet, Armando Cossutta, Paolo Costa, Raffaele Costa, Carlos Costa Neves, Paul Coûteaux, John Walls Cushnahan, Elisa Maria Damião, Danielle Darras, Michel J.M. Dary, Joseph Daul, Chris Davies, Willy De Clercq, Marcello Dell’Utri, Gérard Deprez, Alexander de Roo, Proinsias De Rossa, Marielle de Sarnez, Harlem Désir, Rosa M. Díez González, Giuseppe Di Lello Finuoli, Antonio Di Pietro, Bert Doorn, Den Dover, Avril Doyle, Olivier Duhamel, Lone Dybkjær, Marianne Eriksson, Alain Esclopé, Pere Esteve, Harald Ettl, Jill Evans, Göran Färm, Carlo Fatuzzo, Giovanni Claudio Fava, Fernando Fernández Martín, Enrico Ferri, Ilda Figueiredo, James Fitzsimons, Marialiese Flemming, Marco Formentini, Jacqueline Foster, Janelly Fourtou, Pernille Frahm, Geneviève Fraisse, Monica Frassoni, Michael Gahler, Per Gahrton, Cristina García-Orcoyen Tormo, Giuseppe Gargani, Georges Garot, Nino Gemelli, Fiorella Ghilardotti, Marietta Giannakou-Koutsikou, José María Gil-Robles Gil-Delgado, Marie-Hélène Gillig, Anne-Karin Glase, Gian Paolo Gobbo, Laura González Álvarez, Robert Goodwill, , Koldo Gorostiaga Atxalandabaso, Vasco Graça Moura, Lissy Gröner, Mathieu J.H. Grosch, Françoise Grossetête, Cristina Gutiérrez-Cortines, Catherine Guy-Quint, Bertel Haarder, Gerhard Hager, Konstantinos Hatzidakis, Heidi Hautala, Roger Helmer, Marie-Thérèse Hermange, José Hernández Mollar, Ruth Hieronymi, Mary Honeyball, Ian Hudghton, Stephen Hughes, Christopher Huhne, Marie Anne Isler Béguin, Maria Izquierdo Rojo, Pierre Jonckheer, Karin Junker, Anna Karamanou, Sylvia-Yvonne Kaufmann, Piia-Noora Kauppi, Hedwig Keppelhoff-Wiechert, Glenys Kinnock, Ewa Klamt, Christa Klass, Gorka Knörr Borràs, Eija-Riitta Anneli Korhola, Rodi Kratsa, Alain Krivine, Florence Kuntz, Joost Lagendijk, Paul Lannoye, Jo Leinen, Rolf Linkohr, Alain Lipietz, Giorgio Lisi, Raffaele Lombardo, Caroline Lucas, Sarah Ludford, Astrid Lulling, Torben Lund, Liz Lynne, Albert Maat, Jules Maaten, Linda McAvan, John Joseph McCartin, Patricia McKenna, Edward H.C. McMillan-Scott, Eryl Margaret McNally, Nelly Maes, Minerva Malliori, Cecilia Malmström, Mario Mantovani, Luis Marinho, Helmuth Markov, Sergio Marques, Maria Martens, David Martin, Hughes Martin, Miguel Angel Martínez Martínez, Emmanouil Mastorakis, Véronique Mathieu, Hans-Peter Mayer, Erik Meijer, Emilio Menéndez del Valle, Pietro Mennea, Winfried Menrad, Reinhold Messner, Bill Miller, Joaquim Miranda, Elizabeth Montfort, Jorge Moreira Da Silva, [...]
sur les mutilations genitales feminines

Proposition de résolution du Parlement européen sur les mutilations genitales feminines 
B5-0686/2000

Le Parlement européen,

considérant que les mutilations génitales féminines:

A.  constituent une atteinte gravissime à la santé physique et psychique des femmes et des jeunes filles, qu'aucune motivation de nature culturelle ou religieuse ne peut justifier;

B.  constituent une violation des droits des femmes et des enfants sanctionnés par plusieurs Conventions internationales et reconnus comme principes fondamentaux de l'Union européenne en tant qu'espace de sécurité, de liberté et de justice;

invite le Conseil, la Commission et les Etats membres à:

1.  traiter les mutilations génitales féminines comme un crime contre l'intégrité personnelle;

2.  réaliser une enquête approfondie afin de déterminer la portée de ce phénomène dans les pays de l'UE et à promouvoir des mesures d'information, de formation (forces de police, médecins, enseignants, …) et de prévention;

3.  reconnaître que le risque de subir des mutilations génitales féminines constitue un motif pour accorder le droit d'asile ou la protection humanitaire;

4.  faire de la lutte contre les mutilations génitales féminines une priorité d'action dans les relations avec les pays tiers à travers la clause des droits de l'homme;

5.  soutenir les ONG qui oeuvrent pour l'élimination de ces pratiques dans les pays où celles-ci sont justifiées sur le plan culturel et/ou religieux.

Dernière mise à jour: 13 mai 2004Avis juridique