Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

Questions parlementaires
8 juillet 2010
E-5275/2010
Question avec demande de réponse écrite
à la Commission
Article 117 du règlement
Christophe Béchu (PPE)

 Objet: Le français et les langues officielles de l'Union européenne
 Réponse(s) 

L'Union porte une responsabilité formelle en ce qui concerne le respect de la diversité linguistique ou culturelle de ses citoyens.

En reconnaissant l'émergence de l'anglais comme la langue la plus parlée, il est absolument nécessaire que l'Union veille tout particulièrement à ce que son emploi ne restreigne pas la diversité culturelle à l'intérieur des frontières communautaires.

Selon l'enquête Eurobaromètre de 2006, l'anglais se révèle majoritairement considéré comme la langue étrangère qu'il convient d'apprendre en premier, suivi par le français, puis l'allemand.

L'on sait que la Commission travaille dans ces trois langues principales. Le Parlement européen a mis au point un système de traduction centré sur ces trois «langues pivot». Les interprètes des institutions européennes appliquent un système similaire lorsqu'ils assurent l'interprétation à partir de l'une des vingt-trois langues dans une autre de ces trois «langues relais».

Le français, l'allemand et l'anglais constituent indiscutablement le triptyque linguistique de l'Union.

Dès lors, face au surdéveloppement de l'anglais dans les communications communautaires officielles et officieuses au péril notamment du français et de l'allemand, comment la Commission s'attache-t-elle à défendre et promouvoir son patrimoine linguistique historique, celui de ses fondateurs et de sa fondation, en garantissant l'équilibre entre les trois principales langues officielles de l'Union?

 JO C 191 E du 01/07/2011
Dernière mise à jour: 13 juillet 2010Avis juridique