Sassoli : Il n'y a pas de retour en arrière sur nos ambitions 

 

Déclaration du président Sassoli sur le plan de relance de l'UE suite à la réunion avec le groupe de contact du CFP

"J'ai eu une discussion très fructueuse avec le groupe de contact du CFP du Parlement Européen, au cours de laquelle nous avons commencé à évaluer la proposition révisée de la Commission pour le prochain budget et plan de relance de l'UE.

"Le Parlement européen se félicite des propositions de la Commission et est prêt à travailler pour les améliorer encore dans les prochaines semaines.

"Il est clair pour nous qu'il n'y a pas de retour en arrière par rapport au niveau d'ambition exprimé dans le paquet de la Commission.

"Ce qui sera décidé dans les prochaines semaines aura un impact sur la vie des gens pour les décennies à venir. En tant que seul organe directement élu, représentant les citoyens européens, le Parlement européen doit être pleinement impliqué dans le plan de relance. Nous fixerons des priorités et nous aurons l'impact le plus important.

"Nous devons veiller à ne pas laisser un fardeau aux prochaines générations. Nous avons maintenant la possibilité de concevoir une nouvelle Europe, plus équitable, plus verte et prête pour l'avenir. Pour réaliser ces ambitions, nous avons besoin des moyens adéquats.

"Nous devons saisir cette occasion pour réformer le volet des revenus du budget de l'UE. C'est pourquoi, pour nous, l'introduction de nouvelles ressources propres reste une condition préalable à un accord sur le CFP. Nous avons encore besoin de plus de clarté de la part de la Commission sur cet aspect.

"L'ensemble de l'Europe est touché par la crise actuelle. Le moment est venu de construire un avenir durable."

 

Note aux éditeurs

Le Parlement européen a adopté le 15 mai 2020, lors de sa session plénière, une résolution sur le plan de relance et les ressources propres du CFP.