Sassoli : une très large majorité au Parlement pour l'ambitieux paquet de 2 000 milliards. Appel aux institutions et aux gouvernements : il faut faire vite et bien 

 

Déclaration du Président Sassoli suite à la résolution du Parlement sur la révision du budget de l'UE pour l'après-2020 et le plan de relance économique

S'exprimant lors d'une conférence de presse à la suite de l'adoption par le Parlement d'une résolution ambitieuse appelant à 2 000 milliards d'euros pour soutenir la relance de l'Europe après la crise de COVID-19, le Président du Parlement européen, David Sassoli, a déclaré :

"Il s'agit d'une résolution très importante et très politique. Un nombre écrasant de députés européens et de groupes politiques l'ont soutenue, issus de tout le spectre politique, avec 505 voix pour, 119 contre et 69 abstentions.

"Cela envoie un message fort aux autres institutions de l'UE et aux gouvernements nationaux : agissez rapidement et soyez ambitieux. La résolution demande un plan de relance rapide et la mise à disposition immédiate de ressources. Nous devons faire preuve d'une réelle ambition dans la période de reconstruction à venir, afin de répondre aux demandes de nos citoyens et de nos entreprises.

"Le Parlement doit être une figure de proue dans cette prochaine phase. Nous demandons à la Commission d'activer immédiatement l'article 324 des traités de l'UE, afin qu'une véritable négociation entre les institutions puisse commencer sur le CFP et le fonds de reconstruction. Nous n'allons pas nous contenter d'attendre ou d'approuver tout accord.

"Tout budget de l'UE doit comporter une augmentation des ressources propres réelles, afin que le budget de l'UE soit financé de manière adéquate et durable. Nous devons être ambitieux et agir rapidement. Dans les semaines à venir, nous déciderons de ce à quoi l'UE ressemblera dans les années à venir.

"Je suis heureux que la Présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, ait confirmé qu'elle viendra au Parlement européen pour présenter le plan de reconstruction le 27 mai, lors d'une session plénière exceptionelle".