Surveillance macroéconomique

01-01-2018

Durant la dernière décennie, l’Union européenne a connu des déséquilibres macroéconomiques majeurs (ce qui a aggravé les effets néfastes de la crise financière commencée en 2008) et de graves divergences de compétitivité (ce qui a empêché le recours efficace à des mesures communes de politique monétaire). En 2011, la procédure concernant les déséquilibres macroéconomiques (PDM) a été créée, une procédure de surveillance et de contrôle visant à faciliter la détection précoce des déséquilibres macroéconomiques dans les États membres et leur correction, en prêtant une attention particulière aux déséquilibres qui pourraient avoir des retombées sur d’autres États membres.

Durant la dernière décennie, l’Union européenne a connu des déséquilibres macroéconomiques majeurs (ce qui a aggravé les effets néfastes de la crise financière commencée en 2008) et de graves divergences de compétitivité (ce qui a empêché le recours efficace à des mesures communes de politique monétaire). En 2011, la procédure concernant les déséquilibres macroéconomiques (PDM) a été créée, une procédure de surveillance et de contrôle visant à faciliter la détection précoce des déséquilibres macroéconomiques dans les États membres et leur correction, en prêtant une attention particulière aux déséquilibres qui pourraient avoir des retombées sur d’autres États membres.