Corps européen de garde-frontières et de garde côtes

08-12-2015

Il est prévu que la Commission présente une proposition relative à l'instauration d'un corps européen de garde-frontières et de garde-côtes le 15 décembre 2015. Conformément aux conclusions du Conseil, le futur corps européen de garde-frontières et de garde-côtes s'appuiera sur le mandat et l'expérience de l'Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des États membres de l’Union européenne (Frontex). Si un large consensus existe sur la nécessité de renforcer la protection des frontières extérieures de l'Union européenne, de grandes questions subsistent quant à la composition, au rôle et aux fonctions d'un futur corps européen de garde-frontières et de garde-côtes. Il faudra tenir compte des préoccupations relatives au respect de la souveraineté nationale, aux disponibilités budgétaires et au respect des droits fondamentaux.

Il est prévu que la Commission présente une proposition relative à l'instauration d'un corps européen de garde-frontières et de garde-côtes le 15 décembre 2015. Conformément aux conclusions du Conseil, le futur corps européen de garde-frontières et de garde-côtes s'appuiera sur le mandat et l'expérience de l'Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des États membres de l’Union européenne (Frontex). Si un large consensus existe sur la nécessité de renforcer la protection des frontières extérieures de l'Union européenne, de grandes questions subsistent quant à la composition, au rôle et aux fonctions d'un futur corps européen de garde-frontières et de garde-côtes. Il faudra tenir compte des préoccupations relatives au respect de la souveraineté nationale, aux disponibilités budgétaires et au respect des droits fondamentaux.