Cap sur une stratégie de l'Union pour le gaz naturel liquéfié (GNL) et le stockage du gaz

19-10-2016

En février 2016, la Commission européenne a publié une communication sur une "stratégie de l'Union pour le gaz naturel liquéfié et le stockage du gaz", dans le cadre de son train de mesures pour une énergie durable et sûre. La Commission estime que l'amélioration de l'accès des États membres de l'Union aux importations de gaz naturel liquéfié (GNL), ainsi que le développement d'un stockage transfrontalier du gaz plus efficace, contribueraient à sécuriser l'approvisionnement en gaz, à réduire la dépendance à l'égard d'une source d'approvisionnement unique pour le gaz acheminé par gazoduc, et permettraient aux États membres de l'Union de tirer profit de la faiblesse des prix mondiaux du GNL. Il est prévu que le Parlement vote sur un rapport d'initiative relatif à ce document stratégique lors de la deuxième période de session d'octobre.

En février 2016, la Commission européenne a publié une communication sur une "stratégie de l'Union pour le gaz naturel liquéfié et le stockage du gaz", dans le cadre de son train de mesures pour une énergie durable et sûre. La Commission estime que l'amélioration de l'accès des États membres de l'Union aux importations de gaz naturel liquéfié (GNL), ainsi que le développement d'un stockage transfrontalier du gaz plus efficace, contribueraient à sécuriser l'approvisionnement en gaz, à réduire la dépendance à l'égard d'une source d'approvisionnement unique pour le gaz acheminé par gazoduc, et permettraient aux États membres de l'Union de tirer profit de la faiblesse des prix mondiaux du GNL. Il est prévu que le Parlement vote sur un rapport d'initiative relatif à ce document stratégique lors de la deuxième période de session d'octobre.