Système européen d’information et d’autorisation concernant les voyages (ETIAS)

27-06-2018

Afin de garantir la sécurité intérieure et de préserver la libre circulation dans l’espace Schengen, il est essentiel d’assurer une gestion efficace des frontières extérieures de l’Union européenne. Il convient également de s’attaquer au manque d’informations relatives aux ressortissants de pays tiers qui pénètrent dans l’Union. Le Parlement européen et le Conseil sont parvenus à un accord dans le cadre de négociations en trilogue sur la proposition de la Commission visant à mettre en place un système de collecte d’informations spécifiques sur les ressortissants de pays tiers qui ne doivent pas être munis d’un visa pour se rendre dans l’espace Schengen. Conclu en avril 2018, cet accord devrait être voté en première lecture par le Parlement lors de la session plénière du mois de juillet.

Afin de garantir la sécurité intérieure et de préserver la libre circulation dans l’espace Schengen, il est essentiel d’assurer une gestion efficace des frontières extérieures de l’Union européenne. Il convient également de s’attaquer au manque d’informations relatives aux ressortissants de pays tiers qui pénètrent dans l’Union. Le Parlement européen et le Conseil sont parvenus à un accord dans le cadre de négociations en trilogue sur la proposition de la Commission visant à mettre en place un système de collecte d’informations spécifiques sur les ressortissants de pays tiers qui ne doivent pas être munis d’un visa pour se rendre dans l’espace Schengen. Conclu en avril 2018, cet accord devrait être voté en première lecture par le Parlement lors de la session plénière du mois de juillet.