L’application des droits fondamentaux des travailleurs

15-08-2012

La présente étude donne un aperçu de la législation internationale et européenne régissant une sélection de droits fondamentaux des travailleurs (liberté d’association et droit à la négociation collective, non-discrimination en raison de l’âge, et droit à la santé et à la sécurité au travail). Elle analyse ensuite leur application dans sept États membres (France, Grèce, Hongrie, Italie, Suède, Pays-Bas et Royaume-Uni). Sur la base de ces conclusions, elle explore les possibilités pour améliorer l’application des droits fondamentaux des travailleurs au sein de l’Union européenne non seulement en temps de crise économique mais aussi à long terme.

La présente étude donne un aperçu de la législation internationale et européenne régissant une sélection de droits fondamentaux des travailleurs (liberté d’association et droit à la négociation collective, non-discrimination en raison de l’âge, et droit à la santé et à la sécurité au travail). Elle analyse ensuite leur application dans sept États membres (France, Grèce, Hongrie, Italie, Suède, Pays-Bas et Royaume-Uni). Sur la base de ces conclusions, elle explore les possibilités pour améliorer l’application des droits fondamentaux des travailleurs au sein de l’Union européenne non seulement en temps de crise économique mais aussi à long terme.

Auteur externe

Emanuela Canetta (Milieu Ltd), Styliani Kaltsouni (Milieu Ltd) and Nicole Busby Country reports (for Milieu Ltd) : Styliani Kaltsouni (for Greece), Carole Biot-Stuart (for France), Attila Kun (for Hungary), Alberto Guariso (for Italy), Nienke Van Der Burgt (for the Netherlands), Agnes Said (for Sweden) and Rebecca Zahn (for the United Kingdom)