Recherche pour la commission REGI − Politique de cohésion et changement climatique

15-04-2021

Le réchauffement de la planète − une augmentation significative de la température moyenne de la surface de la Terre due à l’activité humaine depuis la période préindustrielle − entraîne des modifications à long terme des conditions météorologiques moyennes. Le changement climatique provoqué par le réchauffement planétaire a des effets considérables, essentiellement négatifs, sur les économies, les sociétés et l’environnement. Afin d’atténuer le changement climatique en s’attaquant aux causes du réchauffement planétaire, notamment en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, il convient d’apporter une réponse globale et coordonnée au niveau mondial. Il est également nécessaire de développer davantage la capacité d’adaptation aux conséquences déjà visibles du changement climatique, dont les effets sont susceptibles de perdurer pendant des décennies voire des siècles, même si des mesures immédiates sont prises.

Le réchauffement de la planète − une augmentation significative de la température moyenne de la surface de la Terre due à l’activité humaine depuis la période préindustrielle − entraîne des modifications à long terme des conditions météorologiques moyennes. Le changement climatique provoqué par le réchauffement planétaire a des effets considérables, essentiellement négatifs, sur les économies, les sociétés et l’environnement. Afin d’atténuer le changement climatique en s’attaquant aux causes du réchauffement planétaire, notamment en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, il convient d’apporter une réponse globale et coordonnée au niveau mondial. Il est également nécessaire de développer davantage la capacité d’adaptation aux conséquences déjà visibles du changement climatique, dont les effets sont susceptibles de perdurer pendant des décennies voire des siècles, même si des mesures immédiates sont prises.

Auteur externe

Project leader: Andrea Ciffolilli (Ismeri Europa) Research team: Paolo Antonelli, Elisa Anna di Palma and Giorgia Pichini (Ismeri Europa), João Telha and Goncalo Caetano (CEDRU).