Nouveaux objectifs de réduction des émissions de CO2 pour les voitures et les camionnettes

Afin de rendre le secteur du transport routier neutre d'un point de vue climatique, l'UE interdit la vente de voitures et de camionnettes neuves à moteur à combustion à partir de 2035.

Afin d'atteindre ses objectifs climatiques ambitieux, l'UE révise la législation dans les secteurs qui ont un impact direct dans le cadre du "paquet Fit for 55". Il s'agit notamment des transports, le seul secteur dans lequel les émissions de gaz à effet de serre restent supérieures à celles de 1990, avec une augmentation de plus de 25 %. Le transport représente un cinquième des émissions totales de l'UE.

Le transport routier représente le plus grand pourcentage des émissions du secteur des transports et, en 2021, il était responsable de 72 % de toutes les émissions de gaz à effet de serre du transport intérieur et international de l'UE.

 

Pourquoi les voitures et les camionnettes ?

 

Les voitures particulières et les camionnettes ("véhicules utilitaires légers") produisent environ 15 % des émissions totales de CO2 de l'UE. Le renforcement des normes d'émission des voitures contribuerait à la réussite des objectifs climatiques de l'UE pour 2030.

 

Situation actuelle

 

Les émissions moyennes de CO2 des voitures neuves étaient de 122,3 g CO2/km en 2019, ce qui est mieux que l'objectif de l'UE de 130 g CO2/km pour la période 2015-2019, mais bien supérieur à l'objectif de 95 g/km fixé à partir de 2021.

Le nombre de voitures électriques a connu une croissance rapide, représentant 11 % des voitures particulières nouvellement immatriculées en 2020.

Découvrez d'autres faits et chiffres dans nos infographies.

 

Ajustement à l'objectif 55 : réduction des émissions de CO2 des voitures et camionnettes

Nouveaux objectifs

La nouvelle législation trace la voie vers zéro émission de CO2 pour les voitures particulières et les véhicules utilitaires légers neufs en 2035. Les objectifs intermédiaires de réduction des émissions pour 2030 sont fixés à 55 % pour les voitures et 50 % pour les camionnettes.

 

Les objectifs sont exprimés en pourcentages car la norme de 95 g/km devra être recalculée en fonction du nouveau test d'émissions plus rigoureux qui reflète mieux les conditions réelles de conduite.

 

La législation révisée devrait aider les citoyens en déployant plus largement les véhicules à émissions nulles de CO2 (meilleure qualité de l'air, économies d'énergie et réduction des coûts de possession d'un véhicule), et ainsi stimuler l'innovation dans les technologies à émissions nulles.

 

Le Parlement et les pays de l'UE sont parvenus à un accord sur la forme finale des règles en octobre 2022. L'accord a été approuvé par le Parlement en février 2023 et adopté par le Conseil en mars 2023. La législation est entrée en vigueur en avril 2023.

 

Par ailleurs, l'UE envisage de prévoir davantage de stations de recharge électrique et de ravitaillement en hydrogène sur les routes principales. En juillet 2023, le Parlement a adopté de nouvelles règles pour déployer des bornes de recharge électrique pour les voitures tous les 60 kilomètres le long des routes principales d'ici 2026, ainsi que des stations de ravitaillement en hydrogène au moins tous les 200 kilomètres d'ici 2031. Les règles doivent être approuvées par le Conseil avant d'entrer en vigueur.

 

En savoir plus sur les émissions des transports :

- Réduction des émissions des avions et des navires : Les actions de l'UE expliquées

- Émissions de CO2 des avions et des navires : faits et chiffres (infographie)

- Hydrogène renouvelable : quels sont les avantages pour l'UE ?

image de pollution et d'embouteillages ©APimages/European Union-EP
©APimages/European Union-EP