Émissions de CO2 des voitures : faits et chiffres (infographie)

Savez-vous quelle quantité de CO2 est rejetée par votre voiture, ou si les voitures électriques sont vraiment plus propres ? Consultez notre infographie pour en savoir plus.

Selon un rapport de l'Agence européenne pour l'environnement, le transport était responsable d'environ un quart des émissions totales de CO2 de l'UE en 2019, dont 71,7 % provenaient du transport routier.

Dans le cadre des efforts visant à réduire les émissions de CO2 et à atteindre la neutralité climatique d'ici à 2050, conformément à la feuille de route du Pacte vert européen, une réduction de 90 % des émissions de GES provenant des transports est nécessaire d'ici à 2050, par rapport aux niveaux de 1990.


Évolution des émissions de CO2 dans l'UE par secteur (1990-2019)

Ouvrir dans une nouvelle fenêtre external link
Infographie montrant comment les différents secteurs de l'UE ont réduit (à l'exception du transport domestique) leurs émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2019.
FR_cars emissions 1.jpg

Évolution des émissions de CO2 dans l'UE par secteur (1990-2019)

 

Les émissions du secteur des transports en hausse

 

Le transport est le seul secteur où les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté au cours des trois dernières décennies, avec une hausse de 33,5 % entre 1990 et 2019.

Il ne sera pas facile de réduire de manière significative les émissions de CO2 dues aux transports, car le rythme de réduction des émissions a ralenti.

Selon les projections actuelles, la diminution des émissions du secteur des transports d'ici à 2050 ne serait que de 22 %, ce qui est loin des ambitions actuelles.

Taux des émissions dues aux transports dans l'UE par rapport aux autres secteurs

Ouvrir dans une nouvelle fenêtre external link
Infographie montrant que le transport routier a représenté 71,7 % des émissions de gaz à effet de serre liées au transport dans l'UE en 2019, les voitures ayant la plus grande part.
FR_cars emissions 2.jpg

Les voitures sont les principaux pollueurs

 

Le transport routier représente environ un cinquième des émissions de l'UE.

Les émissions de CO2 issues du transport de passagers varient considérablement selon le mode de transport. Les voitures personnelles sont l'un des principaux pollueurs puisqu’elles représentent 60,6 % des émissions totales de CO2 dues au transport routier en Europe.

Avec un taux d'occupation moyen de 1,6 personne par voiture en Europe en 2018, le covoiturage ou le report sur les transports publics, le vélo et la marche à pied, pourraient contribuer à réduire les émissions.

Les voitures électriques sont-elles plus propres ?

 

Il existe deux façons de réduire les émissions de CO2 des voitures : en rendant les véhicules plus efficaces ou en changeant le carburant utilisé. En 2019, la majorité des transports routiers en Europe ont utilisé du diesel (66,70 %), suivi par l'essence (24,55 %).

Cependant, les voitures électriques gagnent du terrain et représent 17,8 % de tous les nouveaux véhicules de particuliers immatriculés en 2021, une augmentation significative par rapport à l'année précédente (10,7% en 2020).

Les ventes de véhicules électriques (véhicules électriques à batterie et véhicules électriques hybrides rechargeables) ont bondi depuis 2017 et ont triplé en 2020, lorsque les objectifs actuels en matière de CO2 ont commencé à s'appliquer. Les camionnettes électriques représentaient 3,1 % de la part de marché des nouvelles camionnettes immatriculées en 2021.

Pour calculer la quantité de CO2 produite par une voiture, il faut tenir compte non seulement du CO2 émis pendant son utilisation, mais aussi des émissions causées par sa production et ensuite sa destruction.

Il faut savoir que la production et la destruction d'une voiture électrique sont moins respectueuses de l'environnement que la production et la destruction d'une voiture équipée d'un moteur à combustion. De plus, il faut prendre en compte de quelle manière l’électricité est produite pour comparer les émissions émises.

Compte tenu du mix énergétique moyen en Europe, les voitures électriques se révèlent plus propres que les véhicules avec un moteur thermique. Par ailleurs, les voitures électriques devraient devenir plus vertes à l’avenir puisque la part d'électricité produite grâce à des énergies renouvelables augmentera. De plus, l'UE prévoit de rendre les batteries plus durables.

Évolution des émissions des voitures neuves de particuliers en C02 g/ KM

Ouvrir dans une nouvelle fenêtre external link
Infographie montrant que les émissions de CO2 des voitures neuves de particuliers ont diminué entre 2010 et 2019.
FR_cars emissions 3.jpg

Toutefois, les efforts visant à améliorer l'efficacité énergétique des nouvelles voitures ralentissent.

 

Que fait l’Union européenne pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ?

 

L'UE introduit de nouveaux objectifs en matière d'émissions de CO2, qui visent à réduire les émissions nocives des voitures particulières et des véhicules utilitaires légers (camionnettes) neufs.

La nouvelle législation trace la voie vers zéro émission de CO2 pour les voitures particulières et les véhicules utilitaires légers neufs en 2035. Les objectifs intermédiaires de réduction des émissions pour 2030 sont fixés à 55 % pour les voitures et 50 % pour les camionnettes.

 

Le Parlement et les pays de l'UE sont parvenus à un accord sur la forme finale des règles en octobre 2022. L'accord a été approuvé par le Parlement en février 2023 et doit encore être formellement approuvé par le Conseil.

 

En savoir plus sur les nouveaux objectifs de CO2 pour les voitures et l'interdiction européenne de la vente de voitures neuves à essence et diesel à partir de 2035.

 

Autres mesures de l'UE visant à réduire les émissions dues aux transports

 

Pour réduire les émissions dues au transport routier, l'UE entend compléter les objectifs de réduction des émissions de CO2 pour les voitures et les camionnettes par les mesures suivantes :

 

En savoir plus sur l'hydrogène renouvelable, un carburant propre sur lequel les députés européens se penchent.

En plus de fixer des objectifs pour les émissions des voitures, les députés examinent d'autres mesures dans le secteur des transports, notamment pour les avions et les navires : inclure le transport maritime dans le système d'échange de quotas d'émission, réviser le système pour l'aviation et proposer des carburants plus durables pour l'aviation et les navires. Bien qu'elles ne représentent qu'environ 8 % des émissions totales de l'UE, les émissions de l'aviation et du transport maritime sont en augmentation.

Consultez notre infographie sur les progrès réalisés par l'UE pour atteindre ses objectifs en matière de changement climatique pour 2020.

Articles sur le même sujet