Le Parlement soutient une réforme des orientations pour les réseaux transeuropéens d’énergie

De nouvelles règles de financement pour les projets énergétiques clés et des solutions de stockage améliorées pour permettre de mieux répondre aux objectifs climatiques ambitieux de l'UE.

Travaux de construction pour la pose d'une canalisation d'un gazoduc
Travaux de construction pour la pose d'une canalisation d'un gazoduc

Pendant la session plénière d'avril, les députés ont soutenu un accord conclu avec le Conseil sur la révision des orientations relatives au financement des projets d'infrastructures énergétiques transfrontalières et transeuropéennes afin de les mettre en conformité avec la politique climatique de l'UE et de renforcer la sécurité d'approvisionnement.

 

Mettre fin au soutien de l'UE aux infrastructures basées sur le gaz naturel et les combustibles fossiles


Les règles actualisées élimineront progressivement le financement de l'UE pour les projets relatifs au gaz naturel et le dirigeront plutôt vers les infrastructures d'hydrogène et le captage et le stockage du carbone. Elles fixent également des critères de durabilité obligatoires. Tous les nouveaux projets d'infrastructure doivent contribuer aux objectifs climatiques de l'UE pour 2030 et 2050, mettant ainsi fin au soutien de l'UE aux infrastructures basées sur les combustibles fossiles.

 

Les députés ont obtenu le financement de projets qui réaffectent les infrastructures de gaz naturel existantes au transport ou au stockage de l'hydrogène pendant une période transitoire. Ils ont également fait pression pour que les projets d'énergie renouvelable en mer soient plus nombreux et que leur intégration dans les réseaux de l'UE soit facilitée.

 

En savoir plus sur les solutions de l'UE pour décarboner le secteur de l'énergie

 

Les réseaux transeuropéens d’énergie (RTE-E)

 

Les réseaux transeuropéens d’énergie (RTE-T) ont pour but de relier les infrastructures énergétiques des pays de l’UE. Ils identifient des projets d’intérêt commun (PIC) permettant à plusieurs pays de travailler ensemble afin de développer des réseaux énergétiques mieux reliés entre eux, tout en fournissant de nouvelles sources de financement pour financer les infrastructures énergétiques.


Cette politique est en train d’être révisée afin de l’aligner sur l’objectif de neutralité climatique que l’on retrouve dans le Pacte vert pour l’Europe.


Les projets d’intérêt commun(PIC)

  • Des projets clés d’infrastructure reliant les réseaux énergétiques des pays de l’UE entre eux
  • Les projets figurant sur cette liste peuvent bénéficier de permis simplifiés et du droit de demander un financement de l’UE appartenant au mécanisme pour l'interconnexion en Europe (MIE)
  • L’objectif est d’offrir une énergie abordable, sûre et durable pour tous les citoyens, ainsi que la décarbonation à long terme de l'économie conformément à l'accord de Paris
  • La liste des PICs est revue tous les deux ans par la Commission européenne

Le soutien de l’UE pour les « couloirs énergétiques » ou pour les réseaux intelligents d’électricité, de gaz, d’essence et les réseaux de gaz carbonique tente de relier les régions plus isolées, assurant ainsi un approvisionnement ininterrompu de gaz et d’électricité à travers toute l’UE. L’objectif est également de renforcer les connexions transfrontalières, aider l’intégration des énergies renouvelables et améliorer les capacités de stockage locales.


Une énergie européenne diversifiée et sécurisée