Please fill this field

Présentation

Introduction: Délégation à la commission parlementaire mixte UE-Mexique (D-MX)

Le Parlement européen entretient des relations avec le Mexique par l'intermédiaire de sa délégation à la commission parlementaire mixte UE-Mexique (D-MX).

La commission parlementaire mixte (CPM) est un forum interparlementaire créé conjointement par le Parlement européen et le Congrès mexicain en 2005.

La délégation D-MX du Parlement européen, avec ses quatorze membres, forme la moitié de la commission parlementaire mixte. L'autre moitié de la commission est également forte de quatorze membres, tous issus du Sénat et de la Chambre des députés mexicains.

Le travail de la CPM a revêtu une importance vitale pour la mise en œuvre de l'accord bilatéral entre l'Union européenne et le Mexique, à savoir l'«accord global» (officiellement, l'«accord de partenariat économique, de coordination politique et de coopération»), signé à Bruxelles le 8 décembre 1997.

La CPM a également garanti la poursuite d'un dialogue politique vivant et constructif entre les deux partenaires.

Présidence et composition de la délégation

La délégation à la commission parlementaire mixte UE-Mexique est présidée actuellement par Massimiliano Smeriglio, député italien membre du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen (S&D). Il est assisté de deux vice‑présidentes: Clara Aguilera (S&D, ES) et Jessica Polfjärd (PPE, SV).


En plus de ses quatorze membres titulaires, la délégation compte quatorze suppléants. Tous sont nommés par les groupes politiques du Parlement européen, la composition politique de la délégation reflétant celle du Parlement dans son ensemble.

Si la délégation a essentiellement pour vocation de participer à la commission parlementaire mixte, ses membres se réunissent aussi régulièrement à Bruxelles ou à Strasbourg sans leurs homologues mexicains afin de traiter les questions qui la concernent.

Priorités

L'un des principaux thèmes débattus lors des dernières réunions de la délégation a été le renouvellement de l'accord UE-Mexique.

En 2013, à l'occasion d'un sommet de l'Union et de la Communauté des États latino‑américains et des Caraïbes, l'Union européenne et le Mexique ont décidé d'étudier la possibilité de mettre à jour leur accord bilatéral.

Trois ans plus tard, en mai 2016, l'Union et le Mexique ont entamé des négociations pour moderniser l'accord, et notamment ses règles en matière d'échanges. Jusqu'à présent, plusieurs cycles de négociations se sont déroulés.

Commission parlementaire mixte

L'état d'avancement des négociations est également un sujet d'intérêt majeur pour la commission parlementaire mixte UE-Mexique.
La commission se réunit une à deux fois par an, une fois au Mexique, une fois dans l'Union.

Le «bureau» de la commission - ses présidents et ses vice-présidents - organise également une ou deux réunions par an pour planifier les activités conjointes du semestre suivant et définir les questions à traiter lors de la prochaine réunion.

Au cours des réunions de la commission parlementaire mixte, des questions liées aux trois sections de l'accord UE-Mexique (commerce, dialogue politique et coopération) sont soulevées et débattues, en plus d'autres thèmes décidés d'un commun accord par les délégations européenne et mexicaine.

À l'issue de chaque réunion de la commission, une «déclaration commune» est adoptée, laquelle tient compte des positions des membres sur un certain nombre de sujets. Cette déclaration contient des recommandations à l'intention des autres structures mixtes UE‑Mexique.